Default profile photo

19 Juillet 2018 | 7, Av 5778 | Mise à jour le 18/07/2018 à 18h05

21 Juillet - Chabat Dévarim - Chabbat 'Hazon : 21h26 - 22h44

Rubrique France/Politique

Un commerçant juif tué à Aubervilliers par de faux policiers

Rudy Bensimon (zal), 39 ans (DR).

Rudy Bensimon a été abordé, lundi soir, par de faux policiers qui ont tenté de lui dérober la recette de sa journée après sa participation à la Japan expo.

L’assassinat d’un commerçant, lundi soir, à Aubervilliers suscite de nombreuses réactions. De confession juive, Rudy Bensimon a été tué par balle par un commando de cinq personnes. Postés à la sortie de l’autoroute A86, les malfaiteurs se sont fait passer pour des policiers, arrivant à bord d’un véhicule et d’une moto.

Agé de 39 ans, Rudy Bensimon sortait ce soir-là de la Japan Expo, le plus grand festival européen dédié à la culture japonaise. A la tête de la société Manga Connexion, il venait de vendre plusieurs katana de luxe, des sabres japonais, selon France Bleu. Montant de la recette 100 000 euros. Très bien informés, ses agresseurs n’ont pas tardé à se saisir de la mallette contenant le butin, posée à l’avant de la voiture du commerçant. Face à l’opposition de ce dernier, ils sortent un revolver. Touché à la cuisse, Rudy Bensimon, marié et père de trois enfants, s’éteindra à son arrivée à l’hôtel.    

Aucun détail n’a fuité pour l’instant permettant d’affirmer que la circonstance aggravante d’antisémitisme pourrait être retenue dans cette affaire. C’est désormais la brigade de répression du banditisme qui a en charge l’enquête ouverte pour « vol avec arme en bande organisée » et « meurtre en bande organisée ». 

Rudy Bensimon sera enterré vendredi au cimetière Shikun Vatikim, à Natanya, en Israël. 

Powered by Edreams Factory