Default profile photo

17 Décembre 2018 | 9, Tevet 5779 | Mise à jour le 17/12/2018 à 17h07

Rubrique Sport

Maccabiades : La France en lice pour les « Youth Games » en Israël

Greg Ganem (DR)

Organisée sous l’égide du Maccabi World Union, la première édition des Jeux olympiques juifs juniors se tiendra du 23 juillet au 1er août. Greg Ganem, le sélectionneur de l’équipe de France de football, confie pour notre journal ses impressions avant le grand départ pour Haïfa.

La France s’apprête à participer à ces Maccabiades version juniors (14-16 ans) qui se tiennent pour la toute première fois du 23 juillet au 1er août à Haïfa où  seuls les sports collectifs seront à l’honneur. « Le président de la Fédération française Maccabi, Pierre Haddad, m’a proposé ce projet. Compte tenu de l’importante communauté juive dont nous disposons, le Maccabi World Union tenait également fortement à la présence française. J’ai accepté de prendre en charge l’équipe de football. En un laps de temps record, je me suis occupé de la détection, réussissant  in fine à composer un groupe de 16-17 joueurs », introduit Greg Ganem, le sélectionneur tricolore, déjà très impliqué au Maccabi Créteil (94). « Je suis très fier et ravi de relever ce challenge. Ces  Youth Games se présentent comme un gros événement rassemblant plusieurs grandes nations et qui fonctionne sur le même modèle que les Maccabiades avec une cérémonie d’ouverture (à Haïfa) et de clôture (à Jérusalem) », poursuit-il.  

Son équipe affrontera au premier tour l’Argentine, les Etats-Unis et les Pays-Bas. « Mes joueurs sont conscients que le niveau sera relevé. Ils ont vraiment l’impression de disputer une mini Coupe du monde. Ils  auront l’occasion de briller à l’international et de porter le maillot de l’équipe de France. Ce que j’ai voulu avant tout, c’est de créer une bande de copains ». Près de 1 000 athlètes issus de 12 pays sont attendus pour cette grande fête du sport. « Ma difficulté était de trouver des bons joueurs acceptant de financer les frais de participation qui s’élèvent à 1200 euros sur le plan individuel », relève Greg Ganem. «  Et sans le soutien de certains sponsors – Optique Duroc, le restaurant le Charkoal (à Charenton) et l’agent de joueurs Franck Belhassen -, le coût aurait été deux fois plus cher ». La délégation tricolore, outre ses footballeurs, sera représentée par une équipe de rugby à 7.  En dehors des rencontres sportives, tous les protagonistes auront l’occasion de visiter le pays à travers des programmes culturels et sociaux sans compter un shabat qui s’annonce des plus exceptionnels. 

Powered by Edreams Factory