Default profile photo

17 Décembre 2018 | 9, Tevet 5779 | Mise à jour le 17/12/2018 à 17h07

Rubrique Monde juif

Des rabbins contre le « Kiki challenge »

(DR)

Plusieurs rabbins israéliens de premier plan se sont déclarés contre le « Kiki challenge », une des folies à la mode cet été.

Pour ceux qui l’ignorent le « Kiki Challenge » consiste à lâcher le volant de sa voiture en marche pour danser sur la chaussée à ses côtés. Ce, sur les notes de la nouvelle chanson du rappeur canadien Drake, “In My Feelings”, dont le refrain dit « Kiki, do you love me ». Ce qui explique le nom de cette « prestation » qui a déjà causé, il faut quand même le rappeler, plus de 700 accidents de la route !

Ce phénomène a, bien entendu, aussi touché Israël… et même un envoyé ‘habad, Rav Yaacov Nechimovski, qui a posté une vidéo de lui en train de marcher à côté de son véhicule au son du hit. Tout en expliquant qu’un rabbin se devait d’être proche de son public à condition qu’il n’y ait rien de répréhensible dans cet exercice. 

Mais, il est bien le seul de son avis car, vu les dangers encourus, d’autres rabbins ont réagi bien différemment. Ainsi, le Grand Rabbin de Jérusalem, Rav Aryeh Stern, a qualifié cette mode « d’inappropriée et de dangereuse ». Quant au Grand Rabbin (ashkénaze) d’Israël, Rav David Lau, il a souligné qu’il n’était pas permis de mettre des vies en danger même s’il s’agit d’un phénomène qui peut paraître, de prime abord, inoffensif. La sécurité est ce qu’il y a de plus important a-t-il insisté. 

Powered by Edreams Factory