Default profile photo

19 Décembre 2018 | 11, Tevet 5779 | Mise à jour le 18/12/2018 à 23h36

Rubrique Israël

Syrie: Israël met fin à « L’Opération bon voisin »

« L’Opération bon voisin » a démarré en 2016 (Crédit IDF).

Cette assistance humanitaire avait démarré dans la discrétion en 2013. Plus de 7000 Syriens ont été soignés en Israël au cours de cette opération.

La fin annoncée de la guerre en Syrie produit ses effets y compris en Israël. C’est ainsi l’une des actions israéliennes les plus emblématiques à sa frontière Nord qui s’achève aujourd’hui. « L’Opération bon voisin », visant à apporter une assistance humanitaire aux ressortissants syriens postés à la lisière de la frontière, a pris fin jeudi 13 septembre, a annoncé l’armée israélienne. L’aide israélienne, démarrée dans la discrétion il y a cinq ans, avait pris une nouvelle ampleur en 2016 avec le lancement de « « L’Opération bon voisin » qui comportait plusieurs volets : l’aide médical aux blessés syriens autorisés à se faire soigner, depuis 2013, dans des dispensaires israéliens ; la livraison de colis humanitaire par des organisations non-gouvernementales israéliennes.

 

7000 Syriens soignés depuis 2013

« Cet important effort au long court vient de s’achever avec le retour du régime syrien dans le sud de la Syrie », indique le communiqué de l’armée qui en a profité pour préciser les dimensions de « L’Opération bon voisin ». 1700 tonnes de nourritures, 26 000 caisses d’équipement médical et de médicaments et 630 tentes ont été livrés. Concernant l’aide visant spécifiquement les enfants, ce sont pas moins de 8200 paquets de couches qui ont été déposés de l’autre côté de la frontière, ainsi que 49 000 caisses d’alimentation pour bébé. Au total, 7000 Syriens ont été soignés au sein de « Mazor Ladach », le dispensaire dédié à l’assistance des réfugiés syriens.

Powered by Edreams Factory