Default profile photo

19 Décembre 2018 | 11, Tevet 5779 | Mise à jour le 18/12/2018 à 23h36

Rubrique Israël

A l'ONU, Benyamin Netanyahou accuse l'Iran de cacher une nouvelle installation nucléaire

Benyamin Netanyahou, le 27 septembre, à New-York (Flash 90).

Le premier ministre israélien a également dénoncé les accusations en racisme portées contre l'Etat hébreu par Mahmoud Abbas, à la 73e édition de l'Assemblée générale des Nations unies.

« Sans fondement et ridicules ». L’Iran a  rejeté, par la voix du porte-parole de son ministère des Affaires étrangères, les accusations portées par Benyamin Netanyahou, jeudi 27 septembre, à l’Assemblée générale de l’ONU, concernant l’existence d’une deuxième installation nucléaire à Téhéran. « L'Iran n'a pas abandonné son objectif de développer l'arme nucléaire », a affirmé le premier ministre israélien, à New York.

Quatre mois après la présentation spectaculaire de preuves récoltées par le Mossad concernant un entrepôt stockant les archives nucléaires iraniennes, M. Netanyahou a donc récidivé jeudi en révélant des images d’une nouvelle installation iranienne. Les détails présentés indiquent que l’Iran a éparpillé sur son territoire 50 kilos de matériaux atomiques et l’équivalent de « 300 tonnes de matériaux liés au nucléaire ».  

Le premier ministre israélien a également insisté à la tribune sur l’action iranienne à ses frontières, notamment en Syrie et au Liban où le régime iranien finance le Hezbollah dans ses actions contre Israël. « Nous agirons contre l'Iran en Syrie, au Liban et en Irak pour défendre notre Etat », a-t-il menacé, insistant sur le fait que l’accord de 2015 « n’a[vait] pas repoussé la guerre mais [l’avait] rapproché de nos frontières.

S’il était au cœur de son intervention, l’Iran n’a pas néanmoins occupé l’intégralité du propos de Benyamin Netanyahou. Le dirigeant israélien a répliqué aux accusations du chef de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas.

« Israël est de manière absurde accusé de racisme, d'apartheid et de nettoyage ethnique aux Nations Unies », a commenté M. Netanyahou, mettant en exergue les conséquences inattendues de l’accord iranien : « rapprocher Israël et les pays arabes ».

Powered by Edreams Factory