Default profile photo

16 Novembre 2018 | 8, Kislev 5779 | Mise à jour le 14/11/2018 à 18h15

17 novembre - Chabbat Vayétsé : 16h51 - 18h00

Rubrique Communauté

La maison EJM inaugurée

Le ruban bleu a été coupé devant une foule compacte et enthousiaste (DR)

L’Ecole juive moderne (EJM) a franchi une étape importante dans son développement avec son emménagement sur un seul site rue Guillaume Tell, Paris XVIIe, mercredi 26 septembre.

Ils ont transformé une école de commerce en une école élémentaire juive en un temps record : les travaux ont duré deux mois au lieu de six. Mercredi 26 septembre, il y avait foule devant le 23 bis de la rue Guillaume Tell pour inaugurer la cité scolaire tant attendue par les communautés fondatrices de l’école, l’équipe pédagogique, les familles et les partenaires institutionnels. Début septembre, les élèves avaient fait leur rentrée scolaire en musique dans leur école désormais rassemblée sur un seul site au lieu de trois. Cette contrainte a pesé sur le développement de l’EJM mais elle n’a pas limité son ambition. 

En dix ans, l’école a crée un modèle juif hors norme. Accueil des enfants y compris en situation de handicap, introduction du numérique et des méthodes Montessori, ouverture aux arts et à la science, apprentissage de l’hébreu dès la maternelle, l’EJM donne à ses élèves « des racines et des ailes », a déclaré David de Rothschild, le président de la FMS et de la Fondation Gordin, le jour de l’inauguration. « Pendant des années, nous avons été dispersés sur trois sites et c’était très difficile. Nous n’étions pas chez nous mais aujourd’hui, le rêve se réalise : on est enfin à la maison », explique Josée Vaisbrot, sa directrice à Actualité juive. 

Depuis deux ans, le projet de maison EJM était mené de front avec une réflexion sur le projet pédagogique qui avait donné lieu à un audit et à la mise en formation des enseignants et de la directrice. Elle était d’ailleurs cette semaine en mission éducative en Finlande pour découvrir ce système éducatif considéré comme le meilleur au monde. Une source d’inspiration alors que l’EJM pense déjà à essaimer en créant un réseau d’écoles et à ouvrir un collège en septembre 2019 rue Bayen. « Nous allons nous positionner prochainement », indique Josée Vaisbrot. 

Mercredi 26 septembre, une personne manquait aux réjouissances. Jean-Paul Léon qui avait tant oeuvré pour la création de la maison EJM est décédé le jour de l’inauguration. Une plaque en sa mémoire sera apposée pour les chlochim.

Powered by Edreams Factory