Default profile photo

21 Novembre 2018 | 13, Kislev 5779 | Mise à jour le 19/11/2018 à 15h42

Rubrique Communauté

Le Mémorial de la déportation des juifs de France en ligne

Jean-Pierre Stroweis (DR)

Jean-Pierre Stroweis, né à Paris en 1953 est un ingénieur, informaticien, et généalogiste, dont la famille a échappé au pire durant la Shoah. En 1980, il faisait partie des jeunes de l’UEJF qui prirent le train pour manifester aux côtés de Serge et Beate Klarsfeld à Cologne lors du procès à l’encontre de Hagen, Lischka et Henrichson.

Après son mariage et l’attentat de la synagogue de la rue Copernic en 1980, Jean-Pierre Stroweis a fait son Alya en 1981 où il a mené durant 35 ans, une carrière d’ingénieur logiciel en informatique. En 1988, il s’est lancé dans la reconstitution de l’histoire de sa famille avec l’appui de la généalogie. Parallèlement à son activité généalogique, Jean-Pierre Stroweis s’est occupé pour la ville de Staszow en Pologne, de l’indexation des registres de l’état civil, en développant des techniques pour détecter et corriger les erreurs dans les bases de données. En 2016, il a proposé à Serge et Beate Klarsfeld de mettre en ligne le « Mémorial de la Déportation des Juifs de France », ce qu’ils ont immédiatement accepté. Cela a pris  2 ans à Jean-Pierre Stroweis, pour mener à bien la création de la première mouture du site, doté d’un moteur de recherche interactif, désormais accessible à l’adresse suivante : 

https://stevemorse.org/france 

Comme tient à le préciser son auteur : « La base de données est construite à partir du Mémorial, publié par Serge Klarsfeld  en 2012, puis mise à jour par ses soins et ensuite par moi qui ai  ajouté des compléments et des liens destinés à identifier plus précisément les lieux de naissance des déportés. »



«L’outil offre de nombreux critères pour identifier une personne ou un groupe de personnes ayant un profil donné»


L’outil offre de nombreux critères pour identifier une personne ou un groupe de personnes ayant un profil donné. Il permet par exemple :

- Une recherche phonétique des noms, prénoms et localités

- Rechercher la ou les personnes nées en Grèce, domiciliées à Marseille, et déportées en 1943

- Rechercher les personnes nées à Francfort et internées à Gurs

- Rechercher les personnes déportées de Corrèze par le convoi 51

- Rechercher les enfants de moins de 7 ans habitant dans le 11e arrondissement et dont le prénom commence par un « J »

Le site est bilingue (français/anglais) et reprend la préface de l’édition 2012 du Mémorial. Libre d’accès, comme le souligne son auteur : « L’accent a été porté sur le contenu plus que l’aspect visuel du site qui pourra ensuite évoluer. En août, j’ai présenté ce travail lors d’un congrès de généalogie Juive à Varsovie, et j’ai reçu de nombreux feedback positifs. Plusieurs personnes m’ont fait part d’inexactitudes (présentes déjà dans la version de 2012) et de compléments. Et, je suis prêt à corriger les erreurs qui sont encore enfouies dans ces 80.000 lignes et à les compléter. » Quant à Serge Klarsfeld, très heureux de cette initiative, il a adressé récemment à l’auteur des données nouvelles en vue de ce Mémorial en ligne, fruit d’une véritable performance informatique. 

Powered by Edreams Factory