Default profile photo

16 Novembre 2018 | 8, Kislev 5779 | Mise à jour le 14/11/2018 à 18h15

17 novembre - Chabbat Vayétsé : 16h51 - 18h00

Rubrique Communauté

Philippe Val magistral au dîner du Mémorial de la Shoah

Crédit : Michel Isaac / Mémorial de la Shoah

« Si dans les années 70, la jeunesse française avait été incitée à placarder sur ses murs les portraits de héros admirables comme Jean Moulin et Churchill au lieu de Che Guevara et Mao Zedong, on n’en serait peut-être pas là sur les questions d’antisémitisme et de djihadisme », a déclaré l’ancien directeur de Charlie Hebdo devant les trois-cents convives réunis pour le dîner de soutien aux activités de recherche et de formation du Mémorial de la Shoah mercredi 10 octobre à l’Hôtel de Ville de Paris. Décrivant la formation des idéologies du XXe siècle et l’absence de remparts intellectuels qui ont conduit à l’horreur de la Shoah, Philippe Val a défendu le rôle essentiel du Mémorial : « C’est un organe vital de la démocratie », a-t-il dit. Le dîner a donné à voir l’envergure de ses actions d’éducation et de formation auprès des scolaires, des enseignants et des forces de l’ordre contre les discours racistes, antisémites et négationnistes. Retenu à l’étranger, l’historien Serge Klarsfeld a adressé un message vidéo dans lequel il a fait l’annonce – historique - qu’il confiait ses archives personnelles et celles des Fils et Filles au Mémorial. 

Powered by Edreams Factory