Default profile photo

10 Décembre 2018 | 2, Tevet 5779 | Mise à jour le 10/12/2018 à 16h05

Rubrique Communauté

La disparition de Daisy Zagdoun, co-fondatrice d’Ohr Hanna

Daisy Zagdoun, assise à droite. (DR)

« Daisy était une dame pudique dans ses actions pour la communauté et sa vie personnelle.

Elle incarnait le hessed et le don de soi. Son énergie était communicative, elle mettait toujours les autres et leur bien-être avant le sien. Sa disparition le 5 septembre est une  perte terrible qui nous affecte profondément ». Sarah Amar avait fondé l’association Ohr Hanna avec Daisy Zagdoun il y a quarante ans. « En faisant des visites au malades, nous avons découvert la misère humaine et des situations inimaginables de précarité. Nous avons alors créé une structure et étendu l’aide aux malades à la livraison de repas à domicile. C’est Daisy qui a eu l’idée de ces repas à domicile qui sont ensuite devenus les repas de chabbat. On préparait tout et on livrait nous-mêmes. Daisy aimait dire et c’est la devise d’Ohr Hanna, qu’elle voulait mettre en lumière ceux qui étaient dans l’ombre ». 

Powered by Edreams Factory