Default profile photo

19 Décembre 2018 | 11, Tevet 5779 | Mise à jour le 18/12/2018 à 23h36

Rubrique Culture/Télé

Envoyé spécial sur Gaza: protestations devant le siège de France Télévisions, un nouvel extrait publié

Le reportage sur Gaza sera diffusée jeudi soir sur France 2 (Capture d'écran France 2).

Plusieurs personnalités, dont le député UDI des Français de l'étranger, Meyer Habib, ont vivement regretté la diffusion d'un reportage sur la "jeunesse estropiée" de Gaza jeudi soir sur France 2.

Meyer Habib a condamné dans un communiqué la diffusion par France 2 d’un reportage de l’émission « Envoyé spécial » consacré à la « jeunesse estropiée » de Gaza. Le programme sera diffusé jeudi 11 octobre, mais une bande annonce a déjà été publiée sur la page Facebook du programme.

« Cela a été prouvé et reconnu, y compris par les dignitaires du Hamas : la quasi-totalité des jeunes tués ou blessés étaient des activistes du Hamas, envoyés à la mort par l’organisation djihadiste », s’indigne le député UDI des Français de l’étranger (8e circonscription). « Mais il n’est pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir… », ajoute-t-il dans le texte publié le 10 octobre.

Meyer Habib regrette ce qu’il présente comme une « obsession viscérale anti-israélienne » alors qu'un nouvel attentat a entraîné la mort la semaine dernière de deux Israéliens. 

« Où étaient les caméras de France 2 quand des milliers d’Israéliens étaient paralysés, handicapés, traumatisés à vie par des attentats aveugles contre des civils orchestrés au plus haut niveau de l’Autorité palestinienne ? », écrit le parlementaire.

 

Rassemblement prévu à 19h

Même réaction du côté du vice-président du Crif, Gil Taieb.

« Il y a 18 ans France2 faisait de la mort du petit Al Dura une icône. Suite à ces images et surtout au commentaire accusateur de charles Enderlain (sic), un déferlement de haine antisémite a prit force allant jusqu’à armer la main du terroriste Merah qui faisant référence à ce reportage tronqué, a assassiné des militaires français et des enfants juifs », écrit M. Taieb sur sa page Facebook.
« 18 ans après, Fr2 récidive par un reportage dont le titre laisse peu de place à « l’équilibre et l’honnêteté intellectuelle »  

Un nouvel extrait du reportage a été publié cet après-midi par la page Facebook de l’émission. On y voit notamment le journaliste demander au porte-parole de l’armée israélienne si les actes commis à Gaza sont assimilables à « des crimes de guerre » (voir la vidéo ici)

Un rassemblement de protestation s'est tenu mercredi à 19h devant les bureaux de France Télévisions, dans le 15e arrondissement. 

Powered by Edreams Factory