Default profile photo

19 Décembre 2018 | 11, Tevet 5779 | Mise à jour le 18/12/2018 à 23h36

Rubrique Israël

Fusillade terroriste en Samarie : deux Israéliens tués et une autre blessée par un Palestinien

Un attentat qui rappelle les méthodes de Daech. Forces de sécurité israéliennes à la ZI de Barkan après l'attaque, 7 octobre 2018 (Flash90)

La chasse à l'homme continue pour retrouver le terroriste qui a assassiné deux employés d'une entreprise de la Z.I. de Barkan.

Un peu avant 8 heures ce dimanche matin, un Palestinien, armé d'un pistolet-mitrailleur Carlo, a pénétré dans l'usine du groupe Alon, située dans la zone industrielle de Barkan. Il a d'abord ligoté Kim Lebengornd-Yehezkel, 28 ans, mère d'un bébé d'un an et demi et étudiante en droit qui travaillait comme secrétaire, avant de l'abattre. Il a ensuite tiré sur Ziv Hadjbi 34 ans, marié et père de trois enfants, employé comme expert-comptable, le touchant mortellement, avant de blesser une troisième employée. Le terroriste a réussi à prendre la fuite.

Le Palestinien, âgé de 23 ans, habitant d'un village proche de Tulkarem était employé par l'entreprise et a pu entrer grâce à son permis de travail, comme les quelque 4000 Palestiniens qui travaillent dans la zone industrielle aux côtés de 4000 employés juifs. Il avait laissé un message sur sa page Facebook avant de perpétrer l'attentat.

Les forces de sécurité israéliennes sont toujours à sa poursuite. Il est considéré comme encore armé et dangereux. 

Powered by Edreams Factory