Default profile photo

21 Juillet 2019 | 18, Tammuz 5779 | Mise à jour le 17/07/2019 à 18h17

Rubrique Israël

Netanyahou: « Si ces attaques ne s'arrêtent pas, nous les ferons cesser »

Réunion de crise autour de Benyamin Netanyahou mercredi 17 octobre (Flash 90).

Une réunion entre responsables politiques et sécuritaires israéliens a eu lieu ce mercredi suite à l'envoi de deux roquettes depuis la bande de Gaza la nuit dernière.

Branle-bas de combat mercredi en Israël, quelques heures après les incidents graves survenus cette nuit. Deux roquettes ont été tirées depuis la bande de Gaza en direction du territoire israélienne, la première atterrissant à Beer Sheva, la seconde s’abîmant au large de Tel-Aviv. Une réunion a eu lieu ce midi autour du premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, pour évaluer la situation et en tirer les conséquences militaires. Le ministre de la défense, Avigdor Lieberman, le conseiller à la sécurité nationale, Meir Ben Shabbat, le chef du Shabak, Nadav Argaman et le chef d’état-major adjoint de l’armée, Aviv Kohavi, ont également assisté aux discussions.

« Si ces attaques ne s'arrêtent pas, nous les ferons cesser », a martelé M. Netanyahou.

L’aviation de Tsahal a d’ores-et-déjà répliqué en frappant une vingtaine de positions palestiniennes situées dans la Bande contrôlée par le Hamas, dont Israël fait le responsable de la montée des tensions. Le mouvement islamiste radical « crée une atmosphère de terreur lors des rassemblements près de la clôture de la frontière, là où des grenades ont été jetées ces dernières semaines », a accusé le porte-parole de Tsahal, le brigadier général, Ronen Manelis. De son côté, le mouvement de Yahia Sinwar dément toute implication.

La question est désormais de savoir si la médiation en cours pilotée par l’Egypte pour contraindre le Hamas à cesser ses provocations empêchera une nouvelle escalade.  

Powered by Edreams Factory