Default profile photo

17 Décembre 2018 | 9, Tevet 5779 | Mise à jour le 17/12/2018 à 17h07

Rubrique Monde juif

Brésil : Un bain rituel du 17e siècle à Salvador de Bahia ?

Mikvé au Brésil datant du 17e siècle (DR)

Si les historiens confirment qu’il s’agit bien d’un bain rituel, ce « mikvé » datant du 17e siècle deviendra le plus ancien témoignage d’une présence juive au Brésil.

Voici dix ans, un ancien bain datant du 17e siècle était découvert à l’intérieur d’un hôtel situé dans le centre historique de la ville de Salvador, la capitale de l’Etat brésilien de Bahia. Son propriétaire avait alors émis l’hypothèse qu’il pourrait bien s’agir d’un ancien bain rituel juif. 

« Je ne savais pas trop ce qu’était un mikvé, explique-t-il aujourd’hui, mais cette possibilité correspondait au fait qu’il y avait de nombreux « nouveaux chrétiens » ici dans la région du centre historique (de la ville) ». « Nouveaux chrétiens »  qui n’étaient autres que des juifs forcés à se convertir au christianisme pour échapper à l’Inquisition mais qui continuaient à « judaïser » en secret. Rappelons au passage, que le Brésil est resté une colonie portugaise jusqu’en 1822 et que la pratique du judaïsme y était interdite, jusqu’à cette date, par l’Eglise catholique.

Suite à cette découverte, des chercheurs des universités de Bahia et de Sao Paulo se sont intéressés à cette structure. Ils ont, entre autres, trouvé qu’une citerne destinée à collecter l’eau (de pluie) se trouvait au dessus de ce bain. Ce qui donne plus de poids à l’hypothèse d’un mikvé qui, selon la loi juive, doit contenir de l’eau vive. « Les mesures, le volume, la profondeur, l’alimentation en eau, tout indique que c’est un bain rituel, souligne l’historienne Suzana Severs. Mais, pour que ce soit un mikvé, il faudrait, aussi, qu’il y ait une utilisation religieuse et rituelle et cela, nous ne le savons pas encore ».

Or, d’autres historiens ont retrouvé les minutes d’un procès intenté par l’Eglise contre un citoyen portugais vivant près de ce lieu. Ce, pour avoir enseigné à une femme des pratiques religieuses juives, y compris l’usage du bain rituel. A souligner enfin, que dans l’hypothèse où l’on arriverait à prouver, de manière indiscutable, qu’il s’agit bien d’un mikvé, celui ci serait, alors, le plus ancien vestige d’une présence juive au Brésil.

Powered by Edreams Factory