Default profile photo

16 Octobre 2018 | 7, Heshvan 5779 | Mise à jour le 15/10/2018 à 18h16

Rubrique Moyen-Orient/Monde

Ivanka Trump à l'ONU? «De la dynamite » selon Donald Trump

« Je sais que le président va nommer une personne formidable pour remplacer l'ambassadrice Haley. Cette personne, ce ne sera pas moi », a réagi Ivanka Trump (Compte Twitter Ivanka Trump).

La succession de Nikki Haley à la représentation américaine auprès des Nations unies agite les couloirs de la Maison Blanche.

C’est une petite phrase lancée comme une boutade par Donald Trump. Mais l’histoire a appris aux observateurs de l’administration républicaine à ne pas négliger les sorties du président américain, même les plus surprenantes. La scène se déroule mardi 9 octobre à la Maison Blanche lors de l’annonce du départ de Nikki Haley de sa fonction d’ambassadrice des Etats-Unis auprès des Nations unies, dont la démission serait effective à la fin de l’année. Qui pourrait la remplacer, demandent les journalistes ? « Nous avons beaucoup de noms », réplique Donald Trump, citant le nom de l’ancienne responsable du Conseil de sécurité national Dina Powell. Mais c’est un autre nom lancé qui va retenir l’attention.

« Je vais vous dire, les gens qui savent, ils savent qu'Ivanka ça serait de la dynamite », répond Donald Trump. Ivanka, fille et conseillère du président, mais aussi épouse de Jared Kushner, le conseiller spécial en charge de la relance des négociations israélo-palestiniennes.

L’ancien magnat immobilier a néanmoins très vite écarté cette hypothèse, expliquant vouloir échapper à l’accusation de népotisme.

« Je pense qu'Ivanka serait incroyable. Ce qui ne veut pas dire que je vais la choisir (...) Je ne pense pas qu'il y ait quelqu'un qui ait davantage qu'elle confiance dans le monde », a assuré M. Trump.


Démenti d'Ivanka Trump
La jeune femme, âgé de 36 ans, a elle-même coupé court aux supputations sur Twitter. Dans un premier temps, elle saluait l’action de Nikki Haley.

«L'ambassadrice Haley a servi l'Amérique avec dignité + distinction. C'est une réformatrice courageuse et a été un défenseur de la vérité, du réalisme de principe et de l'intégrité au sein des Nations unies. Jared et moi sommes reconnaissant pour son amitié, une véritable bénédiction dans nos vies!». Avant d’écarter l’hypothèse émise par son père.

« Je sais que le président va nommer une personne formidable pour remplacer l'ambassadrice Haley. Cette personne, ce ne sera pas moi », a-t-elle écrit.

D’aucuns imaginent déjà que cette « personne formidable » pourrait s’appeler…Jared Kushner. 

Powered by Edreams Factory