Default profile photo

16 Novembre 2018 | 8, Kislev 5779 | Mise à jour le 14/11/2018 à 18h15

17 novembre - Chabbat Vayétsé : 16h51 - 18h00

Rubrique Régions

Un collège niçois nommé Simone Veil

Jean et Pierre-François Veil en compagnie de Meyer Habib à l’inauguration du collège Simone Veil (VILLE DE NICE)

A l’intiative du Département des Alpes-Maritimes, présidé par Charles-Ange Ginésy, on a récemment procédé à l’inauguration du collège Simone Veil (36 avenue de l’Arbre Inférieur), en présence de Jean et Pierre-François Veil, fils de l’ancienne ministre, disparue en 2017.

Eric Ciotti, député, président de la commission des Finances du Département, Christian Estrosi, maire de Nice, président de la Métropole, président délégué de la Région, Emmanuel Ethis, recteur de l’académie, chancelier des universités, et Layla Ben Chikch, principale du collège Simone Veil, ont pris part à cette cérémonie.  

Femme politique, académicienne, engagée au service de causes universelles et à la perpétuation de la mémoire de l’Holocauste et des génocides, Simone Veil était une femme d'exception qui a marqué l'histoire de la France et de Nice, sa ville natale. Elle reste un modèle, un exemple et une source d’inspiration. 


Un modèle, un exemple et une source d’inspiration

En accord avec la famille, le Département a décidé de donner son nom au collège Victor Duruy dont les travaux de rénovation et de reconstruction ont été présentés. Il s’agit d’une opération d’envergure destinée à faire disparaître la partie à structure métallique et à réaliser un gymnase, tout en réhabilitant le bâtiment conservé. 

Rappelons que Simone Jacob, qui est entrée au Panthéon avec son époux Antoine Veil, naquit à Nice le 13 juillet 1927. Elle passa avec succès son baccalauréat en mars 1944. Le 7 avril, elle fut arrêtée et envoyée au camp de Drancy avec sa mère, son frère Jean et sa sœur Madeleine, avant d’être déportée le 15 avril au camp d’Auschwitz-Birkenau. Le 27 janvier 1944 elle fut transférée au camp de Bergen-Belsen. Sa mère mourut le 13 mars. Le 15 avril 1945, Simone Veil fut libérée par les soldats britanniques. De retour en France le 23 mai, elle s’inscrivit à la faculté de Droit et épousa Antoine le 26 octobre. Sa carrière politique fut exemplaire. 

Powered by Edreams Factory