Default profile photo

17 Décembre 2018 | 9, Tevet 5779 | Mise à jour le 17/12/2018 à 17h07

Rubrique Culture/Télé

Hanouka ou la vocation juive

Elie Botbol est décédé récemment laissant un grand nombre d’amis et de lecteurs dans le désarroi.

Parmi ses multiples engagements communautaires, il a fondé et dirigé la chorale d’enfants Chevatim qui a tant marqué les esprits et a joué dans le monde entier. Musicien, psychiatre, il fut l’un des penseurs juifs contemporains, spécialiste de Levinas notamment. Talmudiste renommé, engagé dans la bioéthique, il était un infatigable pédagogue du judaïsme comme dans son ouvrage « Quel avenir pour le judaïsme ? ». Dans son dernier ouvrage, il tentait d’expliquer l’histoire de Pourim et de Hanouka notamment par les célébrations, si importantes pour le peuple juif. Ce qui caractérise le destin du peuple juif au travers l’histoire et la géographie, c’est la persécution, l’exil et la calomnie dont il fut victime. Elie Botbol propose ici de découvrir l’histoire juive de l’intérieur, non par le rapport que les peuple juif a entretenu avec la vision, mais dans son histoire, simplement « son histoire juive ». Pour ce faire, l’auteur a revisité les célébrations juives, notamment celles de Hanouka. Ainsi, le lecteur découvrira que le rôle du peuple juif n’est ni le commerce, ni la médecine, mais celui de « passeurs spirituels ». Cette vocation demeurant largement incomprise.


Elie Botbol, « Destin et vocation du peuple juif. Réflexions sur les célébrations de Hanouka et de Pourim et sur le destin du peuple juif depuis la destruction du Temple », Editions L’Harmattan, 236 pages, 25 euros

Powered by Edreams Factory