Default profile photo

10 Décembre 2018 | 2, Tevet 5779 | Mise à jour le 10/12/2018 à 16h05

Rubrique France/Politique

Démissions en série : Patrick Haddad futur maire de Sarcelles ?

Suite à la démission d’Annie Péronnet présentée le 20 novembre, le groupe PS et apparentés majoritaire à l’assemblée municipale sarcelloise a désigné un unique candidat qui a toutes les chances de prendre la direction de la ville.

Depuis que François Pupponi, élu député en 2017, a été obligé de démissionner de ses fonctions de Maire de Sarcelles (pour respecter la règle de non-cumul des mandats), ce fauteuil se révèle être particulièrement glissant. Son successeur, Nicolas Maccioni (PS) ne l’a occupé que pendant six mois, de septembre 2017 à mars 2018, avant de démissionner pour « raisons personnelles ». Annie Péronnet (PCF) élue à sa suite, vient elle aussi de présenter sa démission pour des « raisons de santé ». 

Le conseil municipal doit donc procéder à une nouvelle élection dans les tous prochains jours. Patrick Haddad pourrait être le futur élu. Jusqu’à présent adjoint au maire chargé de l’éducation, de la formation et des savoirs, il est l’unique candidat présenté par la majorité municipale de gauche. Âgé de 45 ans, élu à Sarcelles depuis 2004, titulaire d’un doctorat en économie, il semble aussi être particulièrement attaché à sa ville où il a toujours vécu et nourrir de sérieuses ambitions pour la diriger. Cet enseignant et consultant qui envisageait de présenter sa candidature pour les municipales de 2020 estime aujourd’hui que la situation l’oblige à «prendre [ses] responsabilités plus tôt ».

Powered by Edreams Factory