Default profile photo

10 Décembre 2018 | 2, Tevet 5779 | Mise à jour le 10/12/2018 à 16h05

Rubrique France/Politique

Blocage du site « Démocratie participative » : Belle victoire pour l’UEJF

(Capture d'écran)

Ce sont des « mesures de blocage de façon définitive et illimitée » que doivent prendre les Fournisseur d’accès à Internet à l’encontre du site « Démocratie Participe » qu’a ordonné le Tribunal de Grande Instance de Paris ce mardi 27 novembre.

Un jugement rendu en référé après que l’UEJF et d’autres associations antiracistes (dont le BNVCA) qui s’étaient constituées partie civile aient saisi la Justice pour que ce site, connu pour ses articles racistes et antisémites d’une violence inacceptable, soit privé de diffusion. 

Jamais une telle mesure n’avait été ordonnée à l’encontre d’un site, aussi haineux soit-il. Cette fois-ci en effet, la Justice a considéré que l’ordre public se trouvait menacé par la teneur des propos «d’une extrême violence et qui exhortent en même temps au passage à l’acte violent contre les personnes en raison de la leur religion, de leur origine ou de leur orientation sexuelle ».

Pour le président de l’UEJF il s’agit là d’une « grande victoire dans le combat contre la haine sur Internet ». L’association estudiantine a toujours été pionnière dans la lutte contre les dérives antisémites commises sur le Web. « Nous attendons de cette décision qu’elle ouvre la voie à d’autres actions des pouvoirs publics pour neutraliser d’autres individus comme Alain Soral qui, chaque semaine, incite à la haine sur internet et les réseaux sociaux (…) et déverse sa haine en toute impunité », a ajouté Sacha Ghozlan. 

Powered by Edreams Factory