Default profile photo

11 Décembre 2018 | 3, Tevet 5779 | Mise à jour le 10/12/2018 à 16h05

Rubrique Israël

Rivlin au Vatican

Reuven Rivlin reçu par le Pape François au Vatican.(DR)

Le président israélien Reuven Rivlin reçu par le pape François au Vatican pour la seconde fois en trois ans.

Une rencontre qui marque le 25e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre Israël et le Saint Siège. Il a été question du conflit israélo-palestinien et de l’importance de rétablir la confiance réciproque afin d’envisager un retour à la table des négociations. « Israël ne restera pas impassible face au Hamas », a prévenu le président israélien. Les deux hommes ont également parlé de Jérusalem. Au moment du transfert de l’ambassade des Etats-Unis dans la capitale, le souverain pontife avait fait part de sa désapprobation car « son statut devait être décidé par les deux parties dans le cadre des négociations ». Hasard du calendrier, au même moment, Giulio Piki, le vice-ministre italien des Affaires étrangères, en visite en Israël, déclarait que l’Etat hébreu avait le droit de déterminer sa capitale et annonçait que l’Italie pourrait y ouvrir une représentation officielle. « Jérusalem doit préserver son identité de berceau des trois grandes religions et sa vocation de Ville de Paix », a encore espéré le pape. A ce titre, R. Rivlin a assuré qu’Israël garantissait la liberté de culte à toutes les communautés. Autre sujet abordé, la situation des Eglises chrétiennes. Les Eglises chrétiennes de Jérusalem s’inquiètent d’une proposition de Loi portée par une députée du Koulanou. Un texte, pour l’heure gelé, mais qui d’après les Eglises chrétiennes permettrait à Israël de confisquer des terres et des biens qu’elles auraient vendus à des promoteurs privés. Tensions aussi autour de la loi de l’Etat-nation. Dans une missive adressée il y a quelques jours à Binyamin Netanyahou, les églises chrétiennes appellent à ce que chrétiens, musulmans, druzes, bahaïs soient considérés au même titre que « nos frères et sœurs juifs ». Enfin, Reuven Rivlin s’est félicité de la condamnation de l'antisémitisme par le pape François la qualifiant d’« étape significative dans la lutte pour son éradication ». 

Powered by Edreams Factory