Default profile photo

10 Décembre 2018 | 2, Tevet 5779 | Mise à jour le 10/12/2018 à 16h05

Rubrique Israël

Arieh Deri à nouveau condamné ?

(flash90.)

La police a recommandé au Parquet la mise en examen du ministre de l'Intérieur, condamné en 2000 à trois ans de prison.

Les pouvoirs publics s'acharnent-ils contre Arieh Déri ou le ministre de l'Intérieur est-il un délinquant récidiviste ? Telle est la question que l'on peut se poser après la publication par la police des charges qu'elle suggère au Parquet de retenir contre Arieh Déri, dans une nouvelle enquête ouverte en 2015. 

La police a annoncé qu’elle recommandait l’inculpation du ministre, pour fraude, abus de confiance, obstruction à la justice, blanchiment d’argent et délits fiscaux portant sur plusieurs millions de shekels – certaines infractions ayant été commises alors qu’il était ministre. En revanche les enquêteurs ont abandonné les soupçons de corruption contre M. Deri, faute de preuves. Par ailleurs, ils ont recommandé l’inculpation de son frère, l'avocat Shlomo Deri, pour différents délits financiers.

M. Deri est soupçonné d’avoir détourné des centaines de milliers de shekels de fonds publics, en les versant à des ONG dirigées par des membres de sa famille proche, ainsi que de fraude fiscale liée à la vente d’appartements. Répondant à l’annonce faite par la police, le cabinet du ministre s'est félicité de la conclusion de l’enquête et a indiqué qu’il était « satisfait » de l'abandon par les enquêteurs de plusieurs chefs d'accusation initialement envisagés.

« Nous pensons que les services du procureur de l’Etat vont également abandonner toutes les autres charges et qu’il sera clairement établi que le ministre Arieh Deri n’a pas contrevenu à la loi », a indiqué un bref communiqué.

A la suite d'une précédente enquête ouverte au début des années 90, Aryeh Deri avait été condamné en 2000 à trois ans de prison, dont il avait purgé 22 mois, dans une affaire de pots-de-vin. Il avait repris la tête de son parti Shas peu avant les élections de 2015, remplaçant Eli Ishai. Il a fait son retour à la tête du ministère de l’Intérieur en 2016. 

Powered by Edreams Factory