Default profile photo

10 Décembre 2018 | 2, Tevet 5779 | Mise à jour le 10/12/2018 à 16h05

Rubrique Monde juif

Etats-Unis : les produits cachers font la fête

(Capture d'écran)

« Kosherfest », la plus grande exposition au monde dédiée aux produits cachers, vient de vivre sa trentième édition.

Cette année encore, c’est à Seacaucus dans le New Jersey, tout près de New York, que se sont retrouvés, la semaine dernière, les professionnels de l’industrie cachère. A savoir quelque 340 exposants venus de vingt-et-un pays différents, du Canada à l’Argentine, de la Finlande à l’Afrique du Sud en passant par le Japon ou l’Australie (pour ne citer qu’eux), et plus de 5 000 visiteurs.

Cette « affluence » s’explique aisément par le taux de croissance du secteur, soit 10 à 12% annuellement, et ce, sans interruption, depuis 2013. Un chiffre donne, d’ailleurs, une idée de l’ampleur du phénomène: pour les seuls Etats-Unis, 18 000 commerces de détail proposent, aujourd’hui, des denrées cachères. A noter aussi que, chaque année, 300 nouveautés en moyenne font leur apparition dans les rayons.

Ceux qui se sont intéressés à cette trentième mouture de la « Kosherfest » ont pu constater, cette année encore, le nombre qui va croissant de produits cachers « bio », « vegan » ou sans gluten tels, par exemple, ces croutons de la marque « Tropicmax » à base de plantain confectionnés en Equateur. Qui ont remporté le prix dans la catégorie des « snacks ».

Comme tous les ans aussi, les produits « cachers pour Pessa’h » étaient très présents à Seacaucus. Ceci résulte, no-tamment, du fait que 40% des ventes annuelles dans le secteur sont réalisées à l’occasion de cette fête. En la matière, le gagnant de cette trentième édition a été une marinade à base de sirop et de jus d’orange sans sucres ajoutés. Un choix peut-être un peu moins créatif que les matsot imprimées de l’an dernier mais, peut être, plus goûteux.


Aux Etats-Unis, 18 000 commerces de détail proposent des denrées cachères


Au-delà de l’alimentation, la « Kosherfest » est aussi l’occasion de découvrir ce qui se fait de nouveau en matière d’innovations techniques destinées à améliorer la vie de tous ceux qui pratiquent les mitsvot. Comme le montre l’objet primé dans le domaine des « nouveautés »: « ShabBulb », soit une ampoule LED autorisée le chabbat et proposée par la société « Sunlite ».

A noter, enfin, qu’au lendemain de cette même « Kosherfest », les responsables des diverses agences de certification et les rabbins opérant dans le domaine de la cacherout, soit environ une centaine de personnes, ont participé à la réunion annuelle de l’AKO (Association of Kashrus Organizations). Parmi les sujets abordés, l’automatisation dans les cuisines qui pose de nombreux problèmes complexes pour tous ceux qui veulent respecter le chabbat.

Powered by Edreams Factory