Default profile photo

27 Juin 2019 | 24, Sivan 5779 | Mise à jour le 26/06/2019 à 18h12

Rubrique Communauté

L’autisme sur grand écran

Eric Toledano et son épouse avec Rudy de l’association Ohaleï Yaacov. (Pixeline photographie)

Les réalisateurs Olivier Nakache et Eric Toledano viennent de terminer le tournage de leur prochain long-métrage Hors-Norme. Il sortira en salles en octobre 2019.

Les réalisateurs Olivier Nakache et Eric Toledano viennent de terminer le tournage de leur prochain long-métrage Hors-Norme directement inspiré par le quotidien et l’amitié entre Stéphane Benhamou et Daoud Tatou, les responsables des associations Ohaleï Yaacov – Le silence des Justes et Le Relai, spécialisées dans la prise en charge, l’accompagnement et l’intégration des enfants et des adolescents autistes. Dans le rôle de Stéphane Benhamou, Vincent Cassel et celui de Daoud Tatou, Reda Kateb pour un film qui sortira en salles en octobre 2019 et qui s’annonce bouleversant.  

Parrains d’Ohaleï Yaacov depuis des années, Olivier Nakache et Eric Toledano avaient déjà réalisé en 2015 un documentaire sur l’association, On devrait en faire un film, diffusé sur Canal + et encore disponible sur Youtube. Submergés par les histoires de vie auxquelles ils assistaient, les réalisateurs avaient envie d’aller plus loin. « A force d’aller au Silence des Justes et de participer à des événements, on avait repéré plusieurs histoires qu’on trouvait totalement incroyables sur l’échange qu’il pouvait y avoir entre les encadrants et les autistes », déclaraient-ils à l’époque. « Quel est l’impact d’enfants qui gardent le silence dans une société très bruyante et par le fait de ne pas s’exprimer comme les autres ? C’est un film qui va prendre du temps mais qui on espère verra le jour, c’est un sujet qui nous fascine ». 

Depuis 1996, discrètement, Stéphane Benhamou a changé la vie de plusieurs milliers d’autistes et de leurs familles. Des familles qui le lui rendent bien et qui se mobilisent chaque année pour la réussite des galas et des activités. Ohaleï Yaacov c’est un accueil médico-éducatif, quatorze lieux de vie, une cellule d’accueil d’urgence médicalisée, une classe d’accompagnement et une unité de développement des voies de professionnalisation.  Cette semaine, pour la première fois, l’association lance une campagne nationale AlloDon de collecte de fonds (allodons.fr) pour soutenir les projets 2019, notamment les programmes d’intégration en milieu scolaire, le développement des centres de vacances et les classes de professionnalisation. Si entre le 18 et le 20 décembre, la collecte atteint la somme de 400 000 euros, celle-ci sera doublée par de généreux donateurs. « L’objectif financier a été fixé à 800 000 euros et pour cela, on doit atteindre la moitié. On n’a pas beaucoup de temps. C’est tout ou rien », explique Jennifer Librati-Guez, la directrice de la communication. Allez.

Powered by Edreams Factory