Default profile photo

19 Mars 2019 | 12, Adar II 5779 | Mise à jour le 18/03/2019 à 12h51

Rubrique Culture/Télé

L’éternelle Yentl

Trente-cinq ans après sa création, le magnifique « Yentl » de et avec Barbra Streisand ressort en version restaurée au cinéma. Un événement à ne pas manquer.

Au décès de son père au début du 20ème siècle, implorant son pardon pour ce qu’elle va initier, Yentl brave les interdits dans le but d’étudier le Talmud. La jeune juive polonaise va se déguiser en homme pour accéder à cet enseignement.  Tombant amoureuse d’un « barou’h yechiva », comment va-t-elle pouvoir exprimer ses sentiments ? Si l’adaptation de la nouvelle d’Isaac Bashevis Singer avait révolté ce dernier, le film finement mené, entre fresque historique et comédie, reste profondément touchant. La prestation de la Star musicale (36ème album solo cette année) de l’époque y est pour beaucoup. Barbra Streisand en allégeant le récit par ses chansons, y apporte sa sublime, unique, et frissonnante voix. Sur le fond, trente-cinq ans plus tard les thèmes abordés sont d’une actualité brûlante, de la reconnaissance de la femme à l’étude des textes sacrés à la réflexion sur le genre. La musique de Michel Legrand (86 ans), qu’il a interprétée fin novembre à la Philharmonie de Paris a valu un Oscar au film. Et nous a offert une belle émotion.


En salles : « Yentl » de et avec Barbra Streisand, Mandy Patinkin, Amy Irving…




Powered by Edreams Factory