Default profile photo

25 Mai 2019 | 20, Iyyar 5779 | Mise à jour le 22/05/2019 à 18h15

Rubrique Culture/Télé

Connexions linguistiques

Une analyse étymologique démontre les similitudes entre l’hébreu et plusieurs langues contemporaines.

C’est en travaillant à une méthode d’apprentissage de l’hébreu que Bruno Dray s’est aperçu qu’il était possible d’établir des corrélations entre des termes hébraïques et des mots issus de langues européennes. Version réactualisée par l’auteur de son ouvrage précédent « Racines bibliques des langues occidentales », ce livre s’applique à révéler au grand public la richesse et l’apport linguistique de l’hébreu sur six langues - le français, l’anglais, l’espagnol, l’italien, l’allemand et le russe - en proposant des comparaisons étymologiques inédites et déroutantes, assorties de références bibliques. Si la vocation de ce travail, fruit de longues années de recherches, est d’entraîner le lecteur dans une gymnastique intellectuelle et de partager la passion des mots et des signes, elle consiste aussi pour l’auteur à souligner la présence d’un héritage lexical commun aux peuples installés en Europe et au Moyen-Orient depuis des millénaires et à démontrer que les langues peuvent être un facteur de rapprochement. De grandes universités et des bibliothèques se sont intéressées aux travaux de ce linguiste autodidacte qui joint à son impressionnante étude un petit fascicule malicieusement intitulé « Nos ancêtres les Hébreux » dans lequel il raconte son parcours.


Bruno Dray, « Ce que les langues européennes doivent à l’hébreu » De Jérusalem à Rome : un destin linguistique commun », 23 euros « Nos ancêtres les Hébreux » 9,50 euros, Ed. Valence David Reinhard

Powered by Edreams Factory