Default profile photo

25 Mai 2019 | 20, Iyyar 5779 | Mise à jour le 22/05/2019 à 18h15

Rubrique Sport

Football : Israël optimiste pour l’Euro 2020

La Nivrehet a été plutôt bien lotie dimanche dernier lors du tirage au sort des éliminatoires effectué à Dublin.

Après une campagne qualificative pour le Mondial 2018 mitigée en raison notamment de la présence dans son groupe de deux mastodontes du ballon rond (Espagne et l’Italie), la sélection israélienne peut cette fois s’estimer heureuse de son sort. Le tirage qui lui a été réservée dimanche dernier à Dublin en vue des éliminatoires de l’Euro 2020 apparaît homogène et équilibré. Placé dans le groupe G avec la Pologne, l’Autriche, la Slovénie, la Macédoine et la Lettonie,  Israël a évité des candidats beaucoup plus redoutables comme la France, la Croatie, la Belgique, l’Allemagne ou encore les Pays-Bas. Pour espérer composter leur billet pour la phase finale de la compétition qui se tiendra dans douze villes du Vieux Continent, les hommes d’Andreas Herzog devront accrocher l’une des deux premières places de la poule. Un challenge qui, loin d’être insurmontable, ne s’annonce en rien aisé pour l’actuelle 90ème nation au classement FIFA.

Montrant des signes encourageants lors de la néophyte Ligue des nations (2ème de son groupe de la Ligue C avec deux victoires et deux défaites), Eran Zehavi et consorts souhaitent poursuivre sur leur lancée dès le coup d’envoi des éliminatoires programmé fin mars prochain avec la réception successive de la Slovénie et de l’Autriche, le pays natal de l’actuel sélectionneur bleu et blanc, Andreas Herzog. Présent dans la capitale irlandaise, l’ex-joueur du Bayern Munich et du Rapid Vienne a réagi, un brin souriant, au verdict du tirage. « Il s’agit d’un groupe intéressant. On aurait pu tomber sur des adversaires beaucoup plus forts. La Pologne et l’Autriche restent les favoris mais nous allons travailler dur pour viser une qualification. Jouer contre mon pays d’origine est un joli clin d’oeil. Au-delà de cette mini-histoire, l’important sera de gagner. Il nous reste peu de temps pour bien nous préparer ».


Un groupe ouvert

Le capitaine de la Nivrehet, Bibras Natcho, qui évolue en Grèce à l’Olympiakos : « Il serait faux de penser que la poule est facile. Plusieurs équipes peuvent prétendre à la qualification. Israël fait partie de celles-là ». Son coéquipier Eran Zehavi (Guanghzou) abonde dans le même sens. « Ce tirage nous offre une chance légitime de croire en notre rêve. Le groupe est ouvert. J’espère que la fête sera au rendez-vous à chacune de nos sorties à domicile », a déclaré l’attaquant vedette du Championnat chinois.

Powered by Edreams Factory