Default profile photo

20 Mai 2019 | 15, Iyyar 5779 | Mise à jour le 17/05/2019 à 13h36

Rubrique Communauté

Meir Panim et ses étoiles font salle comble

De g. à d., Roland Levy, Jérôme Commandeur, Jocelyne Sznabel, Ary Abittan, Michel Drucker, Elie Semoun et Jane Manson. (© Frédérique Touitou)

Emmenée par sa présidente Jocelyne Sznabel et Roland Lévy, l’association Meir Panim-France a organisé lundi 11 février une très belle soirée au profit de l’enfance israélienne défavorisée.

Les étoiles de Meir Panim se sont comme tous les ans réunies à l’Hôtel du Collectionneur autour de sa présidente française Jocelyne Sznabel et de son frère, le docteur Roland Levy. Et elles ont brillé de façon éclatante autour de l’invité d’honneur Michel Drucker qui a ému l’assistance tout au long de la soirée par sa simplicité et sa générosité. 

Ensemble pour célébrer les vingt ans d’action de Meir Panim-France, ses amis Ary Abittan, Arthur, Elie Semoun, Kev Adams, Géraldine Nakache, Jérôme Commandeur, Elisa Tovati, Bertignac, Jane Manson, Fabienne Thibaut, Roland Romanelli, Sophie Favier, Eliette Abecassis et Olivier Guedj entre autres, donnaient à voir l’image d’une grande famille, enchaînant les chansons et les sketchs, mais rappelant en même temps au public combien son soutien financier était précieux pour soutenir les programmes d’aides de l’association en faveur des enfants défavorisés. Mobilisé et attentif, ce public s’est montré généreux pendant la collecte rondement menée par l’animateur et maître de cérémonie, Charlie Touati.

Une soirée des vingt ans... « Vingt ans déjà », n’a pas manqué de souligner Jocelyne Sznabel dans son discours  en rappelant l’investissement de tous les bénévoles et des artistes engagés à ses côtés dans la lutte contre la pauvreté. La présidente a également rappelé la mémoire des militants communautaires qui l’ont accompagnées - le rabbin Josy Eisenberg, Henri Boret et Francis Bellaïche - avant d’alerter et de mettre en garde de façon solennelle sur les nouvelles réalités sociales qui frappent les enfants les plus pauvres aujourd’hui en Israël.


Une « grande famille » mobilisée pour le soutien à l’enfance défavorisée

 

Michel Drucker a dit son attachement et ses liens avec Jocelyne Sznabel (« Jo ») et son fils Michaël, en évoquant la Roumanie de son enfance, son histoire familiale et sa tendresse pour la communauté juive et l’Etat d’Israël. « On ne guérit pas de son enfance, a dit l’animateur de Vivement Dimanche. Ce n’est pas un hasard si je suis là avec vous ce soir ».

Pour les convives, le spectacle et l’émotion étaient sur scène… mais aussi dans les plats. Ce dîner des Etoiles avait été préparé par le grand chef cuisinier Michel Roth, Meilleur Ouvrier de France, exécuté par la brigade de Noblesse Traiteur et de son chef Jean-Pierre Angelucci, supervisé par Michel Allali.

Powered by Edreams Factory