Default profile photo

20 Mai 2019 | 15, Iyyar 5779 | Mise à jour le 17/05/2019 à 13h36

Rubrique Culture/Télé

Hollywood déroule le tapis rouge pour Israël

Le réalisateur israélien Guy Nativ, statuette dans la main, entouré de l’équipe du film. (DR)

Après l'Ours d'Or de la Berlinale décerné au réalisateur israélien Nadav Lapid, c'est un Oscar que Guy Nattiv, un autre cinéaste israélien, a ramené sur sa cheminée dans la nuit de dimanche à lundi.

Le prix remporté par Guy Nattiv est l‘Oscar du meilleur court-métrage pour son film Skin qui dénonce le suprématisme blanc aux Etats-Unis. Mais aussi plus largement toutes formes de ségrégation et d'intolérance. « Mes grands-parents sont des survivants de l'Holocauste. La haine, l'intolérance qu’ils ont subies pendant la Shoah, nous l’observons partout aujourd'hui, en Amérique, en Europe. Ce film parle d'enseigner à nos enfants une meilleure voie », a déclaré Guy au moment de recevoir son prix. « Ce film est un cadeau pour nos enfants et petits-enfants », s'est félicité pour sa part le président israélien Reuven Rivlin. 

C'est le 3e Oscar remporté par Israël.  Après Natalie Portman, oscar 2011 de la meilleure actrice pour son rôle dans «Black Swan» et Moshe Mizrahi, celui du meilleur film étranger en 1978 pour l'adaptation du roman de Romain Gary « La vie devant soi ». Après être redescendu de la scène du Dolby Theater sur un Layla Tov Israël, Guy Nattiv a déclaré qu'il s'agissait d'une victoire absolument israélienne bien qu'il vive depuis 4 ans à Los Angeles. Et quand la victoire s'invite dans la campagne des législatives israéliennes… Benny Gantz, le principal concurrent de Binyamin Netanyahu a salué un Oscar Bleu et Blanc, bleu et blanc comme le nom de la liste commune établie avec Yaïr Lapid.




Powered by Edreams Factory