Default profile photo

22 Septembre 2019 | 22, Elul 5779 | Mise à jour le 20/09/2019 à 14h02

Rubrique France/Politique

Profanation du cimetière juif de Quatzenheim

(Capture d'écran TF1)

La série noire continue. Après Herrlisheim le 11 décembre dernier, c’est le cimetière juif de Quatzenheim (Bas-Rhin) qui a été vandalisé la nuit dernière, quelques heures avant les rassemblements contre l’antisémitisme prévus dans toute la France. D’après la préfecture, 96 sépultures ont été découvertes profanées et plusieurs tombes couvertes de tags antisémites. Nous ignorons pour l’instant si la profanation ressemble à celles, nombreuses, perpétrées dans la région ces derniers mois. Après les mairies de Thal-Marmoutier et Haegen recouvertes de tags antisémites et xénophobes en juillet, le domicile du maire de Brumath Etienne Wolf a été pris pour cible ainsi que, entre autres, la permanence locale d’un député. Les juifs y sont toujours dénoncés comme les promoteurs de l’immigration de masse et du « génocide des blancs ». Il n’y a pas eu pour l’heure d’arrestation en lien avec ces tags et profanations. A noter que le président Emmanuel Macron a prévu de se rendre au cimetière dans les heures qui suivent. 

Powered by Edreams Factory