Default profile photo

21 Mai 2019 | 16, Iyyar 5779 | Mise à jour le 17/05/2019 à 13h36

Rubrique Israël

La France plus royaliste que le roi !

(Flash90.)

Les Juifs vont-ils enfin pouvoir prier au Tombeau des Rois ?

Après trois ans de pourparlers entre les ministères des Affaires étrangères israélien et français autour de la réouverture du site, les négociations s'accélèrent. Même Emmanuel Macron a abordé le sujet, à Paris, avec son homologue israélien Reuven Rivlin et le Premier ministre Binyamin Netanyahou. Le Tombeau des Rois, dans le quartier de Sheikh Jarrah à Jérusalem-Est, à 800m du Kotel, est géré de facto par la France depuis 150 ans, et est considéré comme l'une des quatre possessions du domaine national français en Terre Sainte. Cet ensemble de 31 tombes juives monumentales taillées dans le roc datant de la période du second Temple serait le premier site à avoir été fouillé en Eretz Israël en 1863, et ce grâce au soutien financier des frères Pereire, industriels Juifs français, qui auraient même passé des sanctuaires en contrebande en France, aujourd'hui au Musée du Louvre. Les Juifs réclament depuis des décennies de pouvoir prier sur ces lieux.


Les Juifs réclament depuis des décennies de pouvoir prier sur ces lieux

Certains affirment qu'il s'agit du mausolée des rois David, Salomon et du dernier roi de Judée. Cependant les historiens affirment que Ben Kalba Savoua et Nakdimon ben Gorion, deux notables hyérosolimitains très charitables de la période suivant la destruction du second Temple y sont inhumés. Et surtout, Hélène d’Adiabène - Heleni HaMalka - reine juive contemporaine de Jésus. Paris a toujours fermé la porte du site arguant qu'il était en rénovation. Mais surtout par crainte qu'il ne se transforme en lieu saint monopolisé par les Juifs religieux. Après 10 ans de « longs » travaux officiellement terminés se pose la question de sa réouverture. Mais avant de publier une date, Paris impose deux conditions : qu'Israël reconnaisse qu'il s'agit d'une propriété française et n'entreprenne aucune poursuite judiciaire.

Powered by Edreams Factory