Default profile photo

18 Avril 2019 | 13, Nisan 5779 | Mise à jour le 17/04/2019 à 17h44

Rubrique Régions

Marseille : Un nouveau Sefer-Torah pour la synagogue Beth Shalom

Michel Cohen Tenoudji, David Assedou, Joël Mergui, Reouven Ohana et Judah Assedou. (DR)

En ce dernier dimanche de janvier, le président de la synagogue Beth Shalom, David Assedou, et le conseil d’administration ont accueilli dans une ambiance festive et effervescente le nouveau Sefer-Torah à la mémoire de la famille Assedou.

Depuis la reprise en main de la synagogue Beth Shalom en 2015 par le président David Assedou, ce lieu de culte du centre-ville est en plein essor. Avec abnégation et détermination, le jeune président, à peine 33 ans, a réussi à redynamiser la vie juive dans ce centre-ville en mal de mynian. Ce nouveau Sefer Torah est le point d’orgue de cette succession d’événements. Lors de son discours, le président David Assedou a rendu un vibrant hommage aux regrettés membres de sa famille, notamment ses grands-parents, ses oncles, ses tantes et son beau-père, dont il garde des souvenirs inoubliables. Pour chacun il aura le mot juste qui détermine leur grandeur d’âme. Le grand rabbin de Marseille Reouven Ohana a rappelé que le respect des parents est, dans le Talmud, aussi important que la croyance en Dieu. Il a évoqué le père Judah Assedou qui est président d’honneur de la grande synagogue de Marseille après plus de vingt ans au service de la communauté. Joël Mergui président du Consistoire central a souligné l’importance d’une intronisation d’un Sefer-Torah, notamment pour l’authenticité du message que rien ne peut altérer pas même les nouvelles technologies. Les 300 personnes présentes ont fini la cérémonie en dansant et chantant avec le précieux Sefer Torah. 

Powered by Edreams Factory