Default profile photo

21 Mars 2019 | 14, Adar II 5779 | Mise à jour le 21/03/2019 à 18h35

Rubrique France/Politique

Nice: Dégradation antisémite

Dégradation de la plaque commémorant la déportation, entre 1942 et 1944, d'élèves de cet établissement.

Après l'alerte lancée par les Jeunes Communistes, un rassemblement a été organisé le 13 mars dernier devant le lycée Calmette afin de dénoncer la dégradation de la plaque commémorant la déportation, entre 1942 et 1944, d'élèves de cet établissement. Quatre auto-collants portant l'inscription « Français d'abord! » y avaient été placardés. Le maire Christian Estrosi a aussitôt demandé la dissolution de « Nice Nationaliste » et des poursuites contre ce « groupe néo-nazi qui multiplie les provocations ». Jérôme Culioli, président du CRIF local déclare : « Le Crif Sud-Est condamne fermement la dégradation de la plaque commémorative (…) Cet acte antisémite, œuvre du groupuscule Nice Nationaliste, s’inscrit dans la continuité d’actes nombreux et répétés, consistant notamment en des provocations et appels à la haine, enregistrés ces derniers mois (...) Le CRIF Sud-Est attend, bien entendu, qu’une réponse judiciaire ferme soit donnée à de tels actes (…) Une poursuite judiciaire timorée de tels actes participe à leur réitération ».

Powered by Edreams Factory