Default profile photo

19 Août 2019 | 18, Av 5779 | Mise à jour le 08/08/2019 à 12h19

Rubrique France/Politique

Brossat-Glucksmann : destins croisés

Les deux têtes de liste du Parti communiste et du Parti socialiste aux élections européennes ont un étrange point commun issu de leur histoire familiale : tous deux sont les petits-fils d’espions soviétiques juifs passés par Israël.

Marcus Klingberg, le grand-père du candidat communiste Yann Brossat, a été l’un des agents du KGB les plus importants en Israël. Il a été condamné à 20 ans de prison en 1983 pour avoir transmis des informations ultra-secrètes à l’URSS. Quant à Rubin Glucksmann, le grand-père de Raphaël Glucksmann, il avait été recruté dès les années 20 par les services secrets soviétiques alors qu’il vivait dans la Palestine du mandat britannique. Déçu par le sionisme, il avait gagné l’Europe où il continua à travailler pour l’Union soviétique.

Powered by Edreams Factory