Default profile photo

20 Mai 2019 | 15, Iyyar 5779 | Mise à jour le 17/05/2019 à 13h36

Rubrique Israël

Tsahal effectue une centaine de frappes dans la Bande de Gaza en riposte aux tirs contre Tel Aviv et l'ouest du Néguev

Frappes de l'aviation de Tsahal sur des objectifs du Hamas à Gaza, 15 mars 2019 (Twitter, porte-parolat de Tsahal)

Tsahal affirme que c'est le Hamas qui a tiré. Les heures qui viennent seront déterminantes. Pas de consigne pour la population israélienne.

Jeudi soir, les deux roquettes qui ont visé Tel Aviv se sont abattues en zone inhabitée, sans faire ni blessé ni dégât. Il n'y a pas eu d'interception. Dans l'heure qui a suivi, Benyamin Netanyahou a convoqué en consultations les responsables des services de sécurité. Au cours de la nuit, l'aviation de Tsahal a effectué des frappes de riposte contre une centaine d'objectifs du Hamas dans la Bande de Gaza, dont une unité souterraine de production de roquettes et le centre de commandement du mouvement islamiste pour la Cisjordanie.

De nouveaux tirs de roquettes ont visé dans la nuit et au lever du jour les localités frontalières de la Bande de Gaza. Ce matin, une batterie de défense aérienne Dôme de Fer a intercepté trois roquettes au-dessus de Sdérot. Aucune des attaques n'a fait de blessé.

Deux questions se posent maintenant à Israël : s'agit-il du début d'une nouvelle escalade ou d'un épisode isolé et qui en porte la responsabilité ? Tsahal a formellement accusé le Hamas d'être l'auteur des tirs. L'attaque sur Tel Aviv s'est produite au moment même où les émissaires égyptiens étaient en train de négocier avec les responsables du Hamas à Gaza la consolidation de la trêve avec Israël. De source égyptienne, on évoque une initiative locale du Hamas, dont la direction ne souhaite pas une reprise du conflit.

Quelques heures plus tôt, trois manifestations dans le territoire palestinien contre le mouvement islamiste avaient été violemment réprimées par ses milices. La population protestait contre de nouvelles taxes sur les denrées de base. Et le Hamas appelle toujours aux émeutes ce vendredi sur la barrière de sécurité. Les heures qui viennent seront déterminantes pour contenir la tension, alors que les élections législatives israéliennes ont lieu dans moins d'un mois. 

Powered by Edreams Factory