Default profile photo

27 Mai 2019 | 22, Iyyar 5779 | Mise à jour le 22/05/2019 à 18h15

Rubrique Culture/Télé

Les séries israéliennes en folie

« Just for today » (GUY RAZ)

A l’instar du cinéma israélien qui truste depuis des années les prix dans les festivals prestigieux, ses petites sœurs, les séries israéliennes sont actuellement très présentes dans les festivals et sur les écrans.

Ainsi, la série « Just for today » fut très fortement remarquée à Série Mania à Lille.  Prix spécial du jury, « Just for today » de Nir Bergman et Ram Nehari narre l’histoire d’anciens détenus en semi-liberté confrontés à la fermeture de leur lieu de vie, une maison de transition. La série met en lumière le combat d’une femme, Anat, la directrice qui veut à tout prix empêcher ses pensionnaires de retourner en prison quand Niko, un homme qu’elle a perdu de vue, réapparait dans sa vie.

  Plébiscitée aux Canneseries, « Nehama » voit pour la première fois le réalisateur Reshef Levy passer devant la caméra. Il y incarne un père de famille nombreuse, égoïste et centré sur lui-même, qui rêve de remonter sur scène pour faire du stand up,  confronté subitement au décès de sa femme. La griffe israélienne prend là son ampleur mêlant tragédie et comédie.

De retour avec une saison 2 palpitante, « False flag » s’intéresse aux services secrets israéliens. Lors de l’inauguration d’une plateforme pétrolière, l’ambassadeur de Turquie est assassiné suite à un attentat. Tout semble désigner trois Israéliens Anat, Amir et Dikla, tous trois aux passés troubles, et à l’emploi du temps curieux le jour de l’attentat. Ils semblent atterrés par la situation et ne pas comprendre de quoi les accusent le Shin-Beth. 

D’autres séries israéliennes comme « Hatoufim », « When heroes fly », « Les Shtisel », « BeTipul » du même réalisateur que « Just for today » peuplent déjà les écrans avec succès, sans oublier l’inénarrable « Fauda » sur les services secrets israéliens opérant dans les territoires dont la saison 3 est attendue avec impatience. 


Toute reproduction, totale ou partielle, de ce site ou d’un ou de plusieurs de ses composants, par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse de son créateur, et interdite, (…) une contrefaçon sanctionnée par les articles L.335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.

Powered by Edreams Factory