Default profile photo

19 Juin 2019 | 16, Sivan 5779 | Mise à jour le 19/06/2019 à 17h54

Rubrique Israël

Benyamin Netanyahou élu pour la 5e fois

Benyamin Netanyahou fête sa 5e victoire avec les militants du Likoud, Tel Aviv 10 avril 2019 (Flash90)

Le décompte des votes pour la 21e Knesset le donne à égalité avec Benny Gantz, mais avec un bloc de droite majoritaire, c'est le patron du Likoud qui va former son 4e gouvernement consécutif.

Les résultats

Le suspense aura duré jusqu'au bout. Ce n'est qu'avec le dépouillement de plus de 97% des bulletins ce matin (mercredi) que l'on a enfin une image quasi définitive de ces législatives 2019.

LIKOUD de Benyamin Netanyahou             35 sièges

BLEU BLANC de Benny Gantz                   35

SHAS                                                              8

YAADOUT HATORAH                                 8

PARTI TRAVAILLISTE                                 6

HADASH TAL (arabe)                                   6

ISRAËL BEITENOU                                      5

UNION DES PARTIS DE DROITE                5

KOULANOU de Moshe Kahlon                     4

MERETZ                                                         4

RAAM BALAAD (arabe)                               4

 

Les résultats ne seront définitifs qu'après le dépouillement des votes des soldats et des émissaires à l'étranger, qui seront connus d'ici demain.

Sous réserve du décompte final, la grande surprise de ce scrutin est la défaite du parti de Naftali Bennett et Ayelet Shaked, la Nouvelle Droite, qui ne passe pas le seuil de représentativité de 3,25% des suffrages. Disparaissent aussi du paysage politique les partis Gesher de Yaël Levi-Abécassis et Zéout de Moshe Feiglin.

A gauche, c'est la déconfiture du parti Travailliste qui plafonne à six sièges, le pire score de son histoire pour le parti fondateur du pays.

Le parti arabe Balaad peut encore retomber sous le seuil de représentativité après le dépouillement des votes des soldats.

Quant aux partis ultra-orthodoxes, ils consolident leur position avec un total de 16 sièges.


La victoire du bloc de droite

Même si les partis de Netanyahou et de Gantz arrivent à égalité, c'est bien Benyamin Netanyahou qui remporte la mise. Avec les partis de droite qui totalisent 65 sièges sur les 120 que compte la Knesset, le patron du Likoud est assuré de former le prochain gouvernement. Le leader de la liste centriste Bleu Blanc ne peut quant à lui afficher que 55 mandats autour de lui, ce qui le met hors course.

Benyamin Netanyahou avait fait de ce scrutin un plébiscite. Ses 35 mandats devraient le mettre en meilleure position pour affronter l'épreuve judiciaire qui l'attend, avec l'inculpation pour corruption sur laquelle doit encore trancher le Procureur Général.

Powered by Edreams Factory