Default profile photo

21 Juillet 2019 | 18, Tammuz 5779 | Mise à jour le 17/07/2019 à 18h17

Rubrique Monde juif

Panorama : Judaïsme exotique

Trois mille personnes sont attendues à Koh Samui pour le plus grand Seder du monde. (DR)

De la Thaïlande au Honduras, du Népal au Japon, des nouvelles juives de lieux inattendus.

Une question de saison : où va se dérouler le plus grand seder de Pessa’h au monde ? A priori sur l’ile de Koh Samui en Thaïlande où pourraient bien se retrouver trois mille juifs, principalement des Israéliens mais aussi des touristes venus des quatre coins de la planète. Pour répondre à la demande, le rabbin Mendel Goldshmid et son épouse, tous deux co-directeurs de « Kol Samui Chabad-Lubavitch » qui organisent cet événement ont l’intention de proposer deux sedarim séparés, le principal en hébreu et un second en anglais. 

Autre seder de Pessa’h qui devrait, aussi, attirer les foules : celui que le même mouvement loubavitch organise à Katmandou, la capitale du Népal. Rappelons que l’an dernier, cette rencontre népalaise avait réuni plus de deux mille participants. Pour ne pas quitter les loubavitch et l’Asie, il faut signaler qu’un beth ‘habad vient d’être inauguré à Kyoto, au Japon. Bien qu’il n’y ait pas de communauté locale, la ville, site d’universités prestigieuses, de compagnies high tech et de la société Nintendo, attire de ce fait de nombreux visiteurs juifs venus d’Israël, des Etats Unis et d’Europe. Autant de clients potentiels pour ce lieu. 

Le nouveau centre est animé par le rabbin Dovid Posner et sa femme qui ont débarqué sur place juste avant Pourim. Pour le moment, le couple ne parle pas japonais mais est en train de l’apprendre via des applications ad hoc. Comme leurs « collègues » du Népal et de Thaïlande, le couple invite les Juifs se trouvant dans cette ville nippone à venir partager leur seder de Pessa’h.

 Au Honduras maintenant, qui a pour la première fois de son histoire, un grand rabbin officiel en la personne de Rav Aaron Lancry. Il vient d’arriver de Monsey, l’une des villes abritant une grande communauté orthodoxe aux Etats-Unis. La création de ce tout nouveau grand rabbinat s’explique entre autres par la volonté des autorités locales de « booster » l’économie et les exportations en augmentant de manière substantielle le nombre de produits cachers manufacturés sur place.

 Mais, le rav Lancry a aussi d’autres projets. Il souhaite, en effet, enseigner les bases du judaïsme aux descendants de marranes vivant sur place. « Il existe une grande communauté de marranes au Honduras et dans toute l’Amérique Centrale, a-t-il expliqué. Nous espérons pouvoir réunir des tribunaux rabbiniques qui pourront les aider à déterminer si ils sont véritablement juifs ». Une dernière précision : pour le moment, le nouveau grand rabbin est le seul juif religieux du pays. 


Toute reproduction, totale ou partielle, de ce site ou d’un ou de plusieurs de ses composants, par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse de son créateur, et interdite, (…) une contrefaçon sanctionnée par les articles L.335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.

Powered by Edreams Factory