Default profile photo

27 Mai 2019 | 22, Iyyar 5779 | Mise à jour le 22/05/2019 à 18h15

Rubrique Communauté

Yvette Lévy à l’honneur de la République

Yvette Lévy, avec Jean-Michel Blanquer, a fait de la lutte contre l’oubli sa priorité. (DR)

Le 30 avril, au ministère de l’Education nationale et de la jeunesse, Yvette Lévy, rescapée d’Auschwitz, résistante EEIF, a reçu des mains de Jean-Michel Blanquer, le ministre de l’Education nationale, les insignes de Commandeur dans l’ordre National du Mérite.

La remise s’est déroulée en présence des siens, de David de Rothschild, Philippe Allouche, président et directeur de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah, Eric de Rothschild et Jacky Fredj, président et directeur du Mémorial de la Shoah, Jean-Paul Huchon, ancien président du CGIF, Gilles Braun, Inspecteur général de l’EN, Maryvonne Braunschweig et Philippe Joutard, historiens. 


Elle s’est rendue plus de deux cents fois à Auschwitz avec des jeunes


Lors de cette cérémonie, le ministre évoqua le parcours exemplaire d’Yvette Lévy, lié au sauvetage des enfants Juifs dans le cadre de la « sixième », puis son arrestation dans la nuit du 21 au 22 juillet 1944 au centre Vauquelin, et sa déportation à Auschwitz par le convoi 77, le 31 juillet 1944, en même temps que cinq cents enfants de moins de 16 ans. 

Depuis des décennies, Yvette Lévy se porte à la rencontre des élèves pour témoigner. Elle s’est rendue plus de deux cents fois à Auschwitz pour y accompagner des jeunes. Elle a fait de cette lutte contre l’oubli sa priorité, en souvenir de ses amis, les enfants de Vauquelin assassinés pour le seul crime d’être. Hazak 

Powered by Edreams Factory