Default profile photo

27 Mai 2019 | 22, Iyyar 5779 | Mise à jour le 22/05/2019 à 18h15

Rubrique Communauté

Taglit : Une expérience décisive

Ce voyage éducatif suscite bien souvent, pour ne pas dire toujours, un « déclic identitaire » (DR)

Pour Alyson, David et Pierre, il y a eu un avant et un après Taglit. Récits de cheminements personnels, orientés vers le meilleur, après qu’ils ont découvert Israël.

Alyson vient d’avoir dix-huit ans quand elle fait le voyage en 2015. Son oncle en avait parlé à sa mère pour y faire participer son grand-frère qui ne connaissait pas Israël. Elle, elle connaissait déjà un peu le pays. Elle y participe quand même histoire d’accompagner son frère qui n’a pas vraiment envie de partir seul. À l’époque, Alyson a un petit ami non-juif, vient d’obtenir son bac agricole à Nîmes, et envisage d’apprendre un métier qui sera en rapport avec les animaux. 

Dans le groupe Taglit, elle sympathise avec celui qui partage la chambre de son frère. Ils discutent identité, avenir et éducation qu’ils voudront donner plus tard à leurs enfants. Cette conversation prend un sens plus profond lorsqu’ils sont à Jérusalem. Elle perçoit l’importance de ces sujets, de ces choix de vie qu’elle est en train de faire. Leur conversation se poursuit à leur retour en France, malgré la distance qui les sépare puisque lui vit à Lyon. Quelques mois plus tard, leur relation prend une tournure amoureuse. Ils se marient et décident de s’installer à Villeurbanne. Aujourd’hui, ils vivent à côté de la synagogue et sont les heureux parents d’une petite Tehila. Un bébé Taglit. 

« Ce voyage nous a énormément rapprochés de notre identité et de la religion. On sait d’où l’on vient, à quel peuple on appartient. À Nîmes, je n’avais pas d’amis juifs. Pendant ce voyage, j’ai découvert une ambiance totalement différente de tout ce que je connaissais. D’ailleurs, mes témoins de mariage ont été des amis rencontrés pendant ce voyage. Avec mon mari, on ne remerciera jamais assez Taglit ».


« J’ai changé de vie »

David a 23 ans quand il décide de partir avec une bande de copains dans un voyage Taglit. D’Israël, il connaissait surtout les Tayelet et les plages de Tel-Aviv, Netanya ou Eilat. Ce séjour, il le prend d’abord comme un moyen de passer des vacances à peu de frais. « Après les dix jours, après toutes ces excursions que l’on a faites, ces paysages, ces découvertes, j’ai compris que j’étais tombé amoureux du pays et que je ne voulais plus le quitter ». 

   Un an plus tard en juillet 2015, le temps d’organiser son départ, David a fait on Alyah. Il vit depuis à Netanya avec sa famille (qui l’a rejoint quelques mois plus tard). Le jeune homme, diplômé en marketing digital a notamment crée « Jewbuzz », devenu sur les réseaux sociaux une référence en matière d’humour juif. « Je ne m’attendais pas à une telle révélation identitaire », confie encore David. « Ce voyage m’a fait ouvrir les yeux sur la diversité d’Israël. Il a fait ressortir mon sentiment d’appartenance à son peuple ». 

   Pierre, né d’une mère juive tunisienne et d’un père non-juif, élevé totalement en dehors du judaïsme et ayant grandi à Toulouse, découvre Israël en 2017 grâce à Taglit alors qu’il a 25 ans. Dire que ce voyage a changé sa vie est un euphémisme. « Cela a été une révélation spirituelle », reconnaît celui qui, au cours de ce voyage a pu célébrer sa Bar Mitzva (à 25 ans !) devant le Kotel. « Avant ce voyage, je n’avais pas de ligne de conduite dans ma vie. Une fois arrivé en Israël et après avoir visité tout le pays, j’ai compris que j’étais fait pour vivre dans la religion », raconte-t-il aujourd’hui. À son retour de voyage, Pierre a décidé de se faire circoncire, pour sceller comme il se doit son appartenance au peuple juif. Devenu pratiquant, il envisage de venir vivre à Paris pour se rapprocher de la communauté. 

Toute reproduction, totale ou partielle, de ce site ou d’un ou de plusieurs de ses composants, par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse de son créateur, et interdite, (…) une contrefaçon sanctionnée par les articles L.335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.

Powered by Edreams Factory