Default profile photo

17 Juillet 2019 | 14, Tammuz 5779 | Mise à jour le 12/07/2019 à 14h19

Rubrique Culture/Télé

Cannes 2019 : Israël court pour la Palme d’Or

Trois courts-métrages israéliens concourent lors de cette édition dont deux en lice pour la Palme d’Or. Et de grandes signatures, comme Terence Malik et les frères Dardenne abordent des thèmes qui nous touchent. Entre les films et le pavillon, l’État d’Israël marque sa présence au festival de Cannes qui se tient jusqu’au 25 mai.

Les films

La sélection des 11 courts-métrages en compétition pour la Palme d’or comprend deux israéliens.  Cette année, le comité a visionné 4240 courts métrages. Yona Rozenkier, ancien étudiant de l’université de Tel-Aviv, est un cinéaste confirmé. Son premier-long métrage, « Un havre de paix », l’histoire difficile d’une fratrie dans un kibboutz sort sur nos écrans le 12 juin. Pour son troisième court, « Parparim» (« Papillons »), l’ancien kibboutznik a choisi l’autobiographie à travers un sujet fort et sensible traité avec pudeur, le dernier voyage en voiture avec son père qu’il emmène à l’hôpital. Un autre de ses courts, « Le signe » coréalisé avec une Macédonienne fait l’ouverture de la Quinzaine des Réalisateurs. Autre court en compétition, « Anna » de Dekel Berenson, une coproduction internationale nous plonge dans la triste vie d’une Ukrainienne seule avec sa fille. Après l’Oscar en février pour un court-métrage réalisé par un Israélien, en sera-t-il de même à Cannes avec une Palme d’Or ? Réponse le 25 mai.


Pavillon israélien

Pour cette troisième année de présence bien sûr nous n’échapperons pas sur le stand à la retransmission de la finale de l’Eurovision. Côté cinéma, les femmes très impliquées dans le cinéma israélien seront mises en avant, et après l’Inde, ce sont les collaborations industrielles avec la Chine et l’Italie qui seront présentées. Comme traditionnellement, vous êtes invités le premier vendredi 17 mai à 17h pour la kabalath shabbat sur le pavillon.

Toute reproduction, totale ou partielle, de ce site ou d’un ou de plusieurs de ses composants, par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse de son créateur, et interdite, (…) une contrefaçon sanctionnée par les articles L.335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.

Powered by Edreams Factory