Default profile photo

23 Août 2019 | 22, Av 5779 | Mise à jour le 08/08/2019 à 12h19

Rubrique Israël

Moshé Lion : « Jérusalem, la capitale éternelle du peuple juif, la ville la plus merveilleuse au monde »

(DR)

A l'occasion du Yom Yeroushalayim, Moshé Lion, le maire de la capitale, nous fait partager ses vœux et ses ambitions pour Jérusalem.

Actualité Juive : A quelques jours du Yom Yeroushalayim, que souhaitez-vous à notre capitale ? 

M.L. : Je forme des vœux pour que tous les projets que j'ambitionne pour elle s'accomplissent. Pendant ma première mandature j'entends investir dans l'ensemble de la ville plusieurs millions de shekels notamment pour développer les infrastructures et favoriser l'emploi.

 

A.J.: Comment définiriez-vous la Jérusalem d'aujourd'hui ?

M.L. : La capitale éternelle du peuple juif, la ville la plus merveilleuse au monde. Avec une mosaïque de populations unique. J'aime Jérusalem ! 


A.J.: Quels étaient les premiers défis qui vous attendaient sur votre bureau en vous installant dans le fauteuil de maire en octobre dernier ?

M.L. : Ils étaient nombreux mais j'entends me concentrer sur trois en particulier :

-Tout d'abord le budget. Avant même les élections municipales, je savais que c'était la première des choses dont je devrais m'occuper, faute de quoi la ville aurait dû attendre le prochain gouvernement et c'était bien trop long. J'ai réussi à obtenir du gouvernement le plus haut budget jamais consenti à la capitale, 950 millions de shekels, 235 millions d'euros. Grâce à ce budget, nous allons améliorer le système éducatif, culturel, les infrastructures et l'aspect de la ville. 


A.J.: Le second ?

M.L. : œuvrer afin que les jeunes familles restent à Jérusalem. Ces jours-ci nous travaillons à l'élaboration d'un plan visant à améliorer la qualité de vie dans la capitale. Un plan qui comprend des mesures en matière d'éducation, de culture, d'emploi et de logement.


A.J.: Et enfin le 3ème défi ?

M.L. : La propreté et l'amélioration de l'aspect de la ville. Jérusalem est la ville la plus sale du pays et j'entends y remédier. Je suis personnellement responsable des départements de la voierie et de l'amélioration du visage de la ville. Les budgets alloués à ces départements ont été augmentés et on peut déjà constater les progrès. 300 000 fleurs ont été plantées à travers la ville et on a triplé le budget consacré au pavage et revêtement des routes. 



« Améliorer le système éducatif, culturel, les infrastructures et l’aspect de la ville »

A.J.: Dernièrement vous avez déclaré que l'avenir technologique d'Israël se trouvait à Jérusalem. Comment cela se traduit-il ? 

M.L. : Jérusalem devient la start-up-capitale d'Israël. Nous investissons des sommes considérables dans l'édification d'immeubles de bureaux. Dans quelques années, le quartier des affaires à l'entrée de la ville sera terminé. Il s'agit d'un projet phare qui s'étend sur plusieurs millions de m2 destinés aux entreprises et au commerce. Ce quartier sera aussi l'axe de circulation principal de Jérusalem. Toutes les cinq lignes du tramway le desserviront.


A.J.: Il y a quelques jours, Alstom, le fleuron français du ferroviaire, a déclaré qu'elle entendait se retirer de l'appel d'offres pour l'exploitation de la ligne rouge du tramway. Et ce pour des raisons politiques. Prétendant que le tramway pourrait violer les droits de l'homme des Palestiniens. Quelle est votre réaction ? 

M.L. : Je regrette profondément cette décision. J'ai adressé un courrier à Binyamin Netanyahou pour lui demander d'interdire à cette entreprise de participer aux appels d'offres dans tout le pays. Et j'espère qu'il accèdera à ma demande. Il est inconcevable qu'une société qui génère des revenus grâce à ses activités en Israël se permette de boycotter Jérusalem pour des motifs politiques. 


A.J.: Prochainement devrait être divulgué le Deal du siècle de Donald Trump sensé résoudre le conflit israélo-palestinien. Le redoutez-vous ?

M.L. : Non, je fais confiance à Binyamin Netanyahou et à Donald Trump, un ami indéfectible de l'Etat d'Israël. Pour l'heure, personne ne m'a entretenu à ce sujet mais je suis sûr qu'au moment opportun, je serai consulté.


A.J.: Monsieur le Maire, je vous dis un slogan pour Jérusalem, vous me répondez….

M.L. : Venez tous à Jérusalem pour profiter de notre ville merveilleuse, il n'y a pas d'autre ville comme elle dans le monde entier ! 


Toute reproduction, totale ou partielle, de ce site ou d’un ou de plusieurs de ses composants, par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse de son créateur, et interdite, (…) une contrefaçon sanctionnée par les articles L.335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.

Powered by Edreams Factory