Default profile photo

17 Septembre 2019 | 17, Elul 5779 | Mise à jour le 16/09/2019 à 13h07

Rubrique Monde juif

Géorgie : Ouverture d’un complexe éducatif

Crédit : CONGRÈS JUIF EURASIATIQUE.

Un immense complexe éducatif juif vient d’être inauguré à Tbilissi.

Une bonne nouvelle pour les juifs résidant à Tbilissi, la capitale de la Géorgie. Un immense complexe éducatif couvrant près de 4 000 mètres carré sur un terrain donné par le gouvernement géorgien, a été officiellement inauguré sur place la semaine dernière. Selon l’Euro-Asian Jewish Congress (EAJC), qui, conjointement à son président, Michael Mirashvili, a fourni la plupart des fonds ayant servi à la construction de ce lieu (qui a coûté plus de deux millions de dollars), ce dernier devrait recevoir quelque 260 élèves.

Jusqu’ici, une partie de ces derniers était scolarisée dans la seule école juive de la capitale ouverte en 2004 par l’envoyé ‘habad dans le pays, le rav Meir Kozlovsky, dans un espace loué. A l’époque, ladite école ne comptait que vingt-quatre élèves. Par la suite, un jardin d’enfants avait été crée, jardin d’enfants que fréquente, aujourd’hui, une quarantaine d’enfants. De plus, 150 autres y suivent les cours hebdomadaire d’un Talmud-Torah. Bien entendu, toutes ces instances éducatives vont déménager dans le nouveau complexe. Qui, selon le rav Kozlowsky, devrait aussi l’aider dans sa mission de combattre l’assimilation.

Rappelons, pour mémoire que, de nos jours, 5 000 juifs vivent à Tbilissi où fonctionnent trois  synagogues, dont la magnifique « Grande Synagogue, bâtie en 1904 en style « art nouveau, un bain rituel et deux restaurants cachers. Ils étaient bien plus nombreux  il y a quelques décennies, à savoir avant la chute de l’URSS qui a été suivie par une émigration massive (notamment en Israël) des juifs géorgiens en général. Dont beaucoup reviennent régulièrement dans la capitale à l’occasion de vacances ou de fêtes familiales contribuant ainsi à la « vie juive » de la cité. 


Toute reproduction, totale ou partielle, de ce site ou d’un ou de plusieurs de ses composants, par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse de son créateur, et interdite, (…) une contrefaçon sanctionnée par les articles L.335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.

Powered by Edreams Factory