Default profile photo

16 Octobre 2019 | 17, Tishri 5780 | Mise à jour le 10/10/2019 à 17h12

Rubrique Sport

Natation : Nakache au Temple de la discipline

Rescapé des camps de la mort, champion emblématique, le natif de Constantine a été intronisé à titre posthume au prestigieux Hall of Fame à Fort-Lauredale aux Etats-Unis.

«  Le nageur d'Auschwitz ». C'est ainsi qu'était surnommé Alfred Nakache, décédé en 1983 à l'âge de 67 ans d'une crise cardiaque alors qu'il nageait. Tout un symbole pour celui, qui tout jeune, détestait l'eau. Son incroyable carrière (6 titres de champion de France du 100 m nage libre et de nombreux records) a été  marquée par son passage dans les camps de la mort durant la Seconde guerre mondiale. Ce destin particulier a retenu l'attention du prestigieux jury américain du Hall of Fame. "Ce gars-là est parti de rien et il est devenu champion. C'est le rêve américain incarné. Nous aimons les héros. Ce qui nous a plus dans le dossier d'Alfred Nakache, c'est qu'il a brisé les barrières", a souligné le directeur de l'institution, Brent Rutemiller.

   Parmi les invités présents à Fort Lauredale (Floride) la semaine passée à l'occasion de la cérémonie d'intronisation de Nakache au panthéon mondial de la discipline,  il y avait Jonathan Arfi, le petit neveu du natif de Constantine. Très ému,   celui qui occupe la fonction de vice-président du CRIF déclarait devant l'assemblée : « Vous célébrez aujourd’hui des actes de courage et de bravoure. Les jeux de Berlin en 36, c’est le courage, et le record du monde en 1941, dans la France occupée, c’est la liberté. Nager dans l’eau croupie d’Auschwitz ? C’est la dignité. Et redevenir un champion après les camps, c’était pour Alfred Nakache, symboliser l’importance de la vie. Le message qu’il laisse, c’est que son histoire est une bénédiction pour tous ceux qui voudront battre des records ou se surpasser ». Nakache est devenu le 9ème nageur français à figurer au Swimming Hall of Fame. 


Toute reproduction, totale ou partielle, de ce site ou d’un ou de plusieurs de ses composants, par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse de son créateur, et interdite, (…) une contrefaçon sanctionnée par les articles L.335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.

Powered by Edreams Factory