Default profile photo

18 Juillet 2019 | 15, Tammuz 5779 | Mise à jour le 17/07/2019 à 18h17

Rubrique Israël

Le corail de la paix

(DR)

Un programme de recherche inédit sur les récifs de corail de la mer Rouge va réunir Israël et tous les pays riverains sous le parrainage de la Suisse, avec pour objectif de sauver les coraux menacés dans le monde.

Pourquoi les récifs coralliens du Golfe d'Aqaba sont-ils plus résistants aux hausses de température, et ceux des autres océans sont menacés de disparition ? C'est pour répondre à cette question vitale pour l'écosystème, que l'Ecole Fédérale Polytechnique de Lausanne a créé l'Institut de Recherche Transnational de la Mer Rouge. Opérant en agent neutre, l'Institut aura pour mission de collecter les informations et les observations des huit pays qui bordent les 2 500 km de côtes et les 14 500 km de récif de corail de la mer Rouge. A l'exception de la Jordanie et de l'Egypte, l'Arabie Saoudite, le Yémen, l'Erythrée, le Soudan et Djibouti qui n'ont pas de relations diplomatiques avec Israël et refusaient jusqu'à présent de partager leurs données. 

Tout a commencé en 2017 avec le travail des scientifiques suisses et israéliens qui avaient réalisé pour la première fois une étude physiologique détaillée sur des coraux du Golfe qui, exposés à six semaines de conditions de stress, n’avaient pas blanchi. Ce sont les algues microscopiques qui vivent sur les coraux, qui leur donnent leur couleur particulière. Quand elles en sont expulsées, le corail blanchit et meurt. La symbiose entre les algues et les coraux est également vitale à la faune qui habite les récifs. Ce sont les Israéliens qui ont poussé à la mise en place d'un programme régional. En comprenant pourquoi les coraux de la mer Rouge résistent au blanchissement, on pourrait trouver le moyen de sauver ou repeupler les récifs endommagés et menacés dans l'océan Indien ou l'océan Pacifique. 


Toute reproduction, totale ou partielle, de ce site ou d’un ou de plusieurs de ses composants, par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse de son créateur, et interdite, (…) une contrefaçon sanctionnée par les articles L.335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.

Powered by Edreams Factory