Default profile photo

18 Juillet 2019 | 15, Tammuz 5779 | Mise à jour le 17/07/2019 à 18h17

Rubrique Monde juif

Israël : Une tour d’observation retrouvée

La tour d’observation retrouvée dans une base d’entraînement (IAA)

Une tour d’observation datant de l’époque du Roi Ezechias a été retrouvée dans une base d’entraînement de l’armée israélienne.

Tout récemment, quelque cent cinquante recrues de l’armée israélienne en train d’effectuer leur entraînement de base ont participé à un programme de Tsahal destiné à encourager les soldats et leurs officiers à s’impliquer « afin de protéger les valeurs de la nature, du paysage et du patrimoine dans leur environnement ». Concrètement, ceux-ci, sous la supervision de l’IAA (Israeli Antiques Authority), ont fouillé leur base située dans le sud du pays; et y ont trouvé une tour de guet datant de l’époque du premier Temple, soit plus précisément du 8ème siècle avant l’ère commune.

Cette tour faisait, vraisemblablement, partie de tout un réseau de postes d’observation qui utilisaient des torches enflammées afin d’envoyer des messages de proche en proche. Et qui, située en hauteur, permettait de surveiller les collines de Hevron, de Judah et la plaine côtière autour d’Ashkelon. A noter que les murs de ce bâtiment ont été bâtis en utilisant de pierres particulièrement grosses puisque certaines pèsent plus de huit tonnes.

« L’emplacement stratégique de cette tour servait de point d’observation et de système d’alerte face à l’ennemi philistin, ennemi dont la ville principale était précisément Ashkelon », explique un communiqué de l’IAA. Qui ajoute : « Le royaume de Judah a édifié un système de tours et de forteresses qui étaient des postes de communication, d’alerte et de signalement dans le but de passer des messages et des renseignements militaires ».

Toujours selon l ‘IAA, l’utilisation de cette tour a cessé en 701 avant l’ère commune lorsque le roi assyrien Sennacherib a détruit 46 villes et des milliers de villages lors de sa campagne militaire contre ce même royaume de Judah. Durant la fouille on a, d’ailleurs, découvert que l’entrée de ce poste de guet avait été scellée. Très probablement par les soldats qui s’y trouvaient et qui, face à la menace assyrienne, avaient préféré se replier dans une ville fortifiée voisine. 


Toute reproduction, totale ou partielle, de ce site ou d’un ou de plusieurs de ses composants, par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse de son créateur, et interdite, (…) une contrefaçon sanctionnée par les articles L.335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.

Powered by Edreams Factory