Default profile photo

20 Octobre 2019 | 21, Tishri 5780 | Mise à jour le 18/10/2019 à 12h54

Rubrique Communauté

Nili Naouri : « L’histoire juive continue à Hevron »

(DR)

Elle a le verbe fort comme son père, Jacques Kupfer. L’avocate Nili Naouri explique le sens du rassemblement du mercredi 14 août à Hébron par l’association Israel is Forever.

Actualité Juive: Israel is Forever organise bientôt Yom Hevron mais parlez-nous d’abord de cette association dont vous coordonnez les actions. 

Nili Naouri : L’association a été créée il y a quatre ans avec pour but la mobilisation des forces francophones sionistes. Nous oeuvrons pour promouvoir la souveraineté juive sur l’intégralité de la terre d’Israël. Nous sommes intimement persuadés que la communauté juive française est particulièrement bien placée pour mener ce combat car le sionisme et l’attachement à la tradition vivent en elle et qu’elle a hérité d’une tradition révolutionnaire de par son passage en France. Nous sommes convaincus de pouvoir faire bouger les choses et d’avoir à le faire car la nécessité de préserver l’Etat d’Israël dans son intégralité n’est pas assez affirmée alors que dans l’Histoire, nous avons tant rêvé d’Israël et tant répété « L’an prochain à Jérusalem ». Nous avons subi l’antisémitisme en France et nous savons à quel point l’existence d’Israël est primordiale. Nous avons conscience qu’il faut se battre pour le pays, comme si le militantisme que nous avons pratiqué en France était en fait un exercice pour réaliser de grandes choses en Israël. L’association a été fondée par Jacques Kupfer ancien président du Likoud de France et aujourd’hui co-président du Likoud, avec à ses côtés Yves Hazout, Nili Pitchon, Nora Gaillaud, Céline Berdugo     et moi. 


A.J.: Quelles actions avez-vous déjà réalisées ? 

N.N. : Nous nous battons pour l’accès aux lieux saints du peuple juif en Israël. Nous avons ainsi organisé des rassemblements sur les tombeaux de Josué et de Joseph qui se trouvent en pleins villages occupés par les Arabes. Nous faisons aussi des défilés de chants et de danses sur le Mont du Temple. Il y a deux ans, nous y avons entonné l’Hatikva. Ce n’était pas arrivé depuis les années 70. En vérité, beaucoup de juifs religieux vont sur ces sites pour y prier mais nous, on rajoute le drapeau. Il faut voir la presse israélienne commenter ces défilés : « Les Français sont venus brandir le drapeau sur le Mont du Temple ». 

L’association mène aussi des actions en France contre le BDS et pour la vérité historique. Quand l’Unesco a nié les liens entre le Mont du Temple et le peuple juif, on a été projeter les murailles de Jérusalem sur ses murs pour qu’elle comprenne. Israel is Forever mène enfin des actions pour une meilleure intégration des Juifs français en Israël. Nous avons présenté un plan d’encouragement de l’Alyah des Juifs de France à des ministres. Israël ne doit pas rater l’opportunité historique d’accueillir une si belle communauté, si sioniste et attachée à la tradition.  


A.J.: Quel est le sens et comment la journée de Yom Hevron va-t-elle se passer ? 

N. N. : C’est une journée qui existe depuis plus de trente ans à l’initiative de Jacques Kupfer, qui est le rendez-vous sioniste obligatoire des juifs français. Yom Hevron vise à déclarer notre flamme et notre fidélité à nos pères et à renforcer, à dire merci aux pionniers de cette ville et aux soldats qui la gardent pour nous. Hevron est la ville où l’histoire juive a commencé et, grâce à Dieu, la ville des pères est aujourd’hui devenue la ville des fils. Donc l’histoire juive continue à Hevron. Nous organiserons un défilé de drapeaux spectaculaire avec un millier de personnes de tout le pays, y compris en présence de ministres. Nos danses et nos chants viendront clamer notre message : Hevron est une ville juive, elle l’a toujours été et elle le restera. 


  1. Renseignements : 01.83.80.40.75 et +972.2.941.01.44 / yomhevron.com

Toute reproduction, totale ou partielle, de ce site ou d’un ou de plusieurs de ses composants, par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse de son créateur, et interdite, (…) une contrefaçon sanctionnée par les articles L.335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.

Powered by Edreams Factory