Default profile photo

23 Septembre 2019 | 23, Elul 5779 | Mise à jour le 23/09/2019 à 15h27

Rubrique Culture/Télé

Jeff Panacloc : « J’avais envie de visiter Israël depuis très longtemps »

(DR)

Pour la première édition du « Tel Aviv du Rire » les 8 & 9 juillet, sept jeunes humoristes reconnus de la scène française (Laura Laune, Lamine Lezhad, Donel Jack’Sman, Alex Ramires, Waly Dia, Sebastian Marx) viennent partager leur humour avec le public franco-israélien. Jeff Panacloc accompagné de Jean-Marc sa fidèle marionnette s’y produiront aussi. Entretien.

Actualité juive: Trois ans de tournée avec des salles parfois de 6000 places, en passant par les Etats-Unis, qu’avez-vous choisi de présenter en Israël ?

Jeff Panacloc : Je vais présenter un extrait de mon spectacle comme les six autres artistes présents. Je vais aussi essayer de m’adapter à l’environnement, j’aime bien faire de l’impro à chaque représentation. J’ai commencé à l’école des cabarets, mais quand on improvise il faut à côté un texte très écrit et structuré.  Le mélange crée l’impression du naturel. Je veux m’amuser avec le public qui je crois est content de nous voir venir.


A.J.: Quels souvenirs marquants avez-vous de vos tournées ?

J.P. : Dès mon premier spectacle les souvenirs s’accumulent. Il y a bien sûr les Etats-Unis, mais mon premier Olympia à Paris le 21 février 2015 reste un moment très fort pour mes parents, l’équipe, et moi. 


A.J.: Ce public franco-israélien vous ne le connaissez pas encore, alors comment trier parmi vos sketches ?

J.P. : Je pense avoir un humour et un message qui passent partout, cela devrait fonctionner. De toute façon, je vais  me préparer le mieux possible.


A.J.: D’où vient votre humour ?

J.P. : Tout m’inspire ! On a un humour un peu particulier, nous sommes deux sur scène et l’on raconte notre histoire avec Jean-Marc avant tout. On y ajoute entre autres de l’actualité.


A.J.: En Israël, vous allez vous inspirer de l’actualité locale ?

J.P. : Le plus possible, j’y travaille. L’idée est de s’intégrer à l’environnement. 


A.J.: Êtes-vous content de vous rendre pour la première fois en Israël ?

J.P. : C’est un endroit que j’avais envie de visiter depuis très longtemps. Après le festival, je reste pour découvrir une partie du pays. Mickaël Benchetrit, mon manager, toute sa famille y vit. Du coup, j’en entends toujours parler. Je suis très content aussi parce que plein d’amis y partent souvent. Ils me racontent que sur les plages de Tel-Aviv, tout le monde discute de moi et qu’ils ont hâtent que j’arrive. Cela me motive encore plus de venir et de découvrir ce public.  On n’est pas venu pour le premier spectacle. J’espère après le « Tel-Aviv du rire » pouvoir un jour présenter le nouveau en entier.  


« Tel Aviv du rire » les 8 & 9 juillet à l’Auditorium Smolarz, Université de Tel Aviv. Pour en savoir plus pour les réservations, navettes… : https://livestage.show


Toute reproduction, totale ou partielle, de ce site ou d’un ou de plusieurs de ses composants, par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse de son créateur, et interdite, (…) une contrefaçon sanctionnée par les articles L.335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.

Powered by Edreams Factory