Default profile photo

07 Décembre 2019 | 9, Kislev 5780 | Mise à jour le 04/12/2019 à 18h11

Rubrique Culture/Télé

Michèle Fitoussi : « Helena Rubinstein, régnait sur un empire de beauté qui s’étendait sur 3 continents »

Michèle Fitoussi,commissaire de l'exposition et auteure de « Helena Rubinstein. La femme qui inventa la beauté » publié chez Grasset en 2010, a accepté de nous rencontrer. Helena Rubinstein : une femme visionnaire, courageuse, aventurière et talentueuse qui a marqué l'univers de la beauté et du bien-être féminin. Un voyage esthétique entre Cracovie, Vienne, Melbourne, Londres, Paris, New York et Tel-Aviv.

Actualité Juive: Quelles sont les pièces maîtresses de l’exposition ? Des visites guidées de l'exposition sont-elles organisées pendant l'été ?

Michèle Fitoussi : Loretta Gaitis, architecte-scénographe, assistée d'Irène Charrat, scénographe, ont conçu l'exposition « Helena Rubinstein, l'Aventure de la Beauté ». De nombreuses pièces sont à découvrir en près de trois cents documents (photographies, gravures, peintures…). Passionnée par les arts premiers, Helena Rubinstein faisait de nombreuses collections. Des peintures, des sculptures ou encore des tapisseries sont exposées au MAHJ. Les visiteurs peuvent découvrir des œuvres de Marc Chagall, de Michel Kikoïne, de Sarah Lipska, de Louis Marcoussis, de Elie Nadelman, de Maurice Utrillo...

Certaines pièces sont prêtées par des musées nationaux ou internationaux et d'autres par des collectionneurs privés. Durant l'été, des visites guidées sont organisées. Le mardi 16 juillet et le jeudi 1er août à 14h15, des conférencières du MAHJ, Yaële Baranes et Cécile Petitet, guideront les visiteurs. 


A.J.: Que signifie être « impératrice de la beauté » selon les termes de Jean Cocteau ? Un homme doit-il appliquer les mêmes conseils « beauté » que pour une femme ? 

M.F. : Helena Rubinstein régnait sur un empire de beauté qui s'étendait sur trois continents.  Elle employait 30 000 personnes. Comme elle avait un port impérial, malgré sa petite taille, Cocteau la surnommait ainsi. Helena s'adressait principalement aux femmes. Elle a essayé de s'adresser aux hommes, mais cela n'a pas vraiment marché. C'est d'ailleurs un de ses seuls échecs. Elle a quand même vécu 93 ans ! 


A.J.: En quoi l’exposition rend-elle hommage à la femme et à la féminité ? Pensez-vous que Helena Rubinstein avait une volonté d’émancipation de la femme lors de la création de son entreprise ? 

M.F. : Helena Rubinstein qui s'appelle en réalité Chaja (« Haya »), est née le 25 décembre 1872 à Kazimierz, le quartier juif de Cracovie, dans une famille orthodoxe. Chaja a une personnalité forte, elle refuse de se marier et a de grandes ambitions professionnelles. Elle voudrait faire des études de médecine...Pour calmer son côté rebelle et avant-gardiste, ses parents l'exilent en Australie. Lors de ce voyage, elle change son nom et devient Helena, une femme libre. Paradoxalement, elle va faire de la beauté une force pour s'émanciper et émanciper les femmes du monde entier. Malgré cela, elle reste très attachée à sa famille. L'exposition ne se résume pas qu'au thème de la beauté. Helena cherchait le bien-être de la femme quand elle venait pour un soin, elle voulait des salons de beauté conçus par des designers. Cette femme incroyable était mécène, collectionneuse d'art, avant-gardiste, amie de décorateurs, d'architectes, chef d'entreprise...C'est pour toutes ces facettes que l'exposition est intéressante. Helena s'est faite toute seule. Elle a codifié la beauté, créé des usines pour la démocratiser, puis elle l'a l'associée au bien-être. Elle était en avance sur son temps ! 


« Une femme ambitieuse en avance sur son temps »


A.J.: Pourquoi Helena cherchait-elle tant à unir la recherche scientifique et la cosmétique ?

M.F. : Helena a toujours été passionnée par la science. Elle voulait faire des études de médecine mais à quinze ans, ses parents lui ont demandé d'aller travailler dans l'épicerie familiale. Les filles ne faisaient pas d'études. Elle a toujours compris l'importance d'unir la beauté à la science et à ses avancées. Elle a toujours été avant-gardiste. C'est pourquoi elle a tant marqué l'univers de la beauté. Helena était attentive à la fabrication de ses produits de beauté et toujours novatrice. On lui doit le mascara en tube, des soins hydratants adaptés aux types de peaux, des autobronzants... Elle a toujours suivi des conseils de dermatologues, de médecins, de chirurgiens pour offrir des produits de qualité aux femmes du monde entier. 

Jusqu’au 25 août 2019 - Fermé le lundi. www.mahj.org - Tél : 01 53 01 86 65 - info@mahj.org - Plein tarif : 10 euros ; tarif réduit : 8 euros ; 5 euros pour les 18-25 ans

Toute reproduction, totale ou partielle, de ce site ou d’un ou de plusieurs de ses composants, par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse de son créateur, et interdite, (…) une contrefaçon sanctionnée par les articles L.335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.

Powered by Edreams Factory