Default profile photo

07 Décembre 2019 | 9, Kislev 5780 | Mise à jour le 04/12/2019 à 18h11

Rubrique Moyen-Orient/Monde

Grande-Bretagne : Un grand blond au 10 Downing Street

Sans surprise, c'est l'europhobe et controversé Boris Johnson qui succède à Thérésa May à la tête du gouvernement britannique.

Il va devoir convaincre qu'il est l'homme de la situation car son bilan de ministre des Affaires étrangères ne fait pas l'unanimité. Il y a quelques semaines il déclarait qu'il ne soutiendrait pas une action militaire contre l’Iran privilégiant la diplomatie. Pour Israël et les Juifs britanniques cette nomination est une bonne nouvelle car il est un fervent opposant au boycott de l'Etat hébreu. Mais aussi à Jeremy Corbyn, le leader du parti travailliste, soupçonné d'antisémitisme et qui a autrefois désigné le Hamas et le Hezbollah par « mes amis ». Corbyn qui a étonnamment admis en début de semaine que son parti avait un « véritable problème d’antisémitisme », lancé des mesures pour lutter contre ce phénomène affirmant cependant que les accusations contre le Labour avaient été très largement exagérées par les partis concurrents et les médias. 


Toute reproduction, totale ou partielle, de ce site ou d’un ou de plusieurs de ses composants, par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse de son créateur, et interdite, (…) une contrefaçon sanctionnée par les articles L.335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.

Powered by Edreams Factory