Default profile photo

22 Septembre 2019 | 22, Elul 5779 | Mise à jour le 20/09/2019 à 14h02

Rubrique Sport

Valérie Cohen-Coudar : « Pratiquer régulièrement des exercices permet de se débarrasser des maux de dos »

Ancienne danseuse et aujourd’hui coach sportif, Valérie Cohen-Coudar dirige aussi l’Atelier de la Forme situé dans le XIVème arrondissement parisien. Un studio intimiste où une attention particulière est consacrée à chaque participante. Elle explique sa méthode et rappelle pourquoi il est si important de prendre soin de soi.

Actualite Juive: Quelle est votre approche de la remise en forme ?

Valérie Cohen-Coudar : Mon approche est axée sur l’individu. Il est essentiel d’observer la tonicité et l’hypotonicité de chacun avant de le faire travailler.  Ce sont donc des cours intimistes, avec au maximum huit participants, ce qui me permet de surveiller et corriger toutes les postures. 

Il s’agit aussi d’une prise en charge rééducative globale, qui va de la gymnastique Pilates, qui est une succession d’exercices qui permettent de renforcer les muscles profonds du corps tout en améliorant la souplesse, jusqu’à la sophrologie en passant par le yoga. Ces diverses techniques sont accessibles à tous ceux qui souhaitent reprendre ou poursuivre une activité. On travaille avec du matériel Pilates, des planches de springboard, qui sont des planches clouées au mur et munies de gros ressorts où l’on peut tirer et pousser afin de développer de la masse musculaire. Cela permet de soulager notamment les problèmes liés à l’ostéoporose.


A.J.: L’un des cours que vous proposez est consacré à la gymnastique réparatrice du dos. Comment se déroule-t-il ? 

V. C-C. : En ce qui concerne le dos, j’ai mis au point une méthode - on peut le dire - à mon corps défendant. Le principe essentiel étant de muscler tout ce qui entoure les parties osseuses qui peuvent être abîmées ou endolories. C’est le muscle qui protège le corps et qui permet de ne pas souffrir. Étirer d’abord, puis renforcer et muscler, permet, dès la sortie du cours, d’en ressentir des effets positifs.


A.J.: Les douleurs et autres pathologies liées au dos sont souvent chroniques. Peut-on arriver à les soigner ? 

V. C-C. : On peut arriver à ne plus souffrir du dos. J’en suis moi-même la preuve vivante vu que des problèmes d’arthrose, dus aux désagréments des entraînements intensifs de la danse, m’ont littéralement terrassée pendant plusieurs années. C’est après avoir été prise en charge par une équipe de kinésithérapeutes de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière et par mon ancienne expérience de danseuse que j’ai appris et compris quels sont les meilleurs outils pour développer de la masse musculaire dans le dos. Le travail, qui se fait au sol comme debout, avec des bâtons et des machines adaptées, permet d’améliorer son état.

 Ainsi, pratiqués régulièrement, des exercices permettent de se débarrasser des maux de dos.  L’arthrose reste présente, mais vu que le muscle développé soutient l’os qui ne possède plus de cartilage, les douleurs disparaissent. 

   Il faut ainsi apprendre à connaître son dos, à savoir quels sont les mouvements à faire et ceux à ne surtout plus faire. Comment réagir aussi si une crise, passagère, apparaît à nouveau. Ce sont généralement des petits exercices à faire seul et instantanément pour se remettre en place. Il s’agit aussi d’apprendre à s’autogérer.


A.J.: Le mal de dos n’est donc pas une fatalité ?

V. C-C. : Au contraire. On a tendance à penser qu’il faut éviter de bouger dès lors que l’on a mal. Or, il faut faire l’inverse. La solution passe par le mouvement. Muscler son dos pour lui éviter de souffrir. Et, dans le cas d’une importante surcharge pondérale, il faut aussi perdre des kilos pour aider son squelette à supporter son corps. Étirer et muscler vont permettre de se replacer dans un bon axe et ainsi, de ne plus souffrir.


A.J.: Quel est le profil de ceux qui assistent à vos cours ? 

V. C-C. : Il est très varié. On trouve aussi bien des seniors que des personnes très jeunes qui souffraient déjà terriblement de maux de dos. Pour les cours de gymnastique, ce sont des gens qui ont envie de trouver un endroit où l’on s’occupe d’eux et qui ont conscience des dangers que pourrait provoquer un mouvement mal fait.


A.J.: Pourquoi est-il si important de prendre soin de soi ? 

V. C-C. : Un corps qui ne bouge pas est un corps qui va vieillir dix fois plus vite. Si on ne bouge pas, on ne vit pas. Une de mes élèves a aujourd’hui quatre-vingt-sept ans. Elle qui, il y a dix ans, trainait la jambe pour marcher, monte et descend aujourd’hui ses escaliers sans problème et fait tous ses gestes du quotidien sans douleur. S’occuper d’elle lui a permis d’éviter l’état de dépendance physique et donc de continuer à vivre normalement. 


L’Atelier de la Forme :93 avenue du Général Leclerc, 75014 Paris - www.latelierdelaforme.com - Tél: 0660899635

Powered by Edreams Factory