Default profile photo

15 Novembre 2019 | 17, Heshvan 5780 | Mise à jour le 13/11/2019 à 17h43

Rubrique Communauté

1200 juifs de France au Yom Hevron d’IIF

Le défilé des drapeaux, un temps fort du rassemblement . (DR)

Ce n’est pas un hasard si depuis 31 ans, le Yom Hevron est le rendez-vous sioniste de l’été des francophones, si cette année encore 1200 juifs, touristes et résidents israéliens ont répondu présents, si la classe politique s’y est pressée et si les médias israéliens ont couvert l’évènement, admiratifs.

La raison ? « Le Yom Hevron est la démonstration de la force du Sionisme à la française », explique l’avocate Nili Naouri, coordinatrice d’Israel Is Forever (IIF). Les participants ont pu visiter les sites historiques de la ville après quoi ils se sont rendus à la Yeshiva Shavey Hevron, partenaire d’IIF pour cette journée, où les participants ont eu l’honneur de la présence du grand rabbin d’Israël, le rav Lau, puis du major de Tsahal Eythan Dana Picard, responsable de la région de Judée. 

Aussitôt sortis de la Yeshiva, le puissant défilé de drapeaux s’est mis en marche, les chants aux lèvres et la fierté au cœur de brandir ainsi le drapeau d’Israël dans la ville. Il s’est terminé au pied de la Mearat Hamahpela. Au caveau, les prières se sont élevées et les larmes ont coulé. L’ancien maire de Jérusalem et député Nir Barkat est par la suite venu remercier la communauté juive française, si solidaire, qui donne tant au pays aux niveaux social et politique. Il a déclaré qu’il était important de repeupler la totalité de la Judée-Samarie. 

Le ministre des Transports Betsalel Smotrich a remercié à son tour IIF et appelé le Premier ministre Binyamin Netanyahou à ratifier un projet immobilier à Hevron car il est temps de construire et de prouver que les juifs sont là pour l’Eternité. 

Jacques Kupfer, initiateur du Yom Hevron et président d’IIF, a vivement critiqué le Président français Emmanuel Macron qui va, a-t-il dit, de « macronades en macronneries » en passant une décision au sein de l’Unesco selon laquelle le Caveau des Patriarches est un monument historique de l’Islam. Il a affirmé qu’il fallait faire comprendre au monde que le peuple juif était le seul propriétaire légitime d’Eretz Israël et que de la mer au Jourdain, il n’y aura qu’un seul drapeau : le drapeau juif.  


Toute reproduction, totale ou partielle, de ce site ou d’un ou de plusieurs de ses composants, par quelque procédé que ce soit, sans autorisation expresse de son créateur, et interdite, (…) une contrefaçon sanctionnée par les articles L.335-2 et suivants du Code de la propriété intellectuelle.

Powered by Edreams Factory